Clermont : Vahaamahina laisse le brassard

Clermont : Vahaamahina laisse le brassard©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 30 octobre 2021 à 12h29

De retour avec Clermont samedi soir sur la pelouse de Bordeaux-Bègles, Sébastien Vahaamahina ne récupérera pas le brassard de capitaine de l'ASM, le laissant à Arthur Iturria.



La semaine aura été chargée pour Sébastien Vahaamahina. Jeudi, Clermont annonçait sa prolongation jusqu'en 2025. Et samedi soir, le deuxième ligne de 30 ans effectue son retour sur les terrains après avoir été victime d'une commotion face au Racing 92 le 3 octobre. Depuis, ses coéquipiers se sont inclinés sur la pelouse du Stade Français (22-14), avant de signer deux victoires consécutives, sur la pelouse de Montpellier (20-22) puis face à Clermont samedi dernier (42-20). Deux succès qui permettent aux Auvergnats d'équilibrer leur bilan avec désormais quatre victoires pour autant de défaites et une huitième place au classement avant d'aller défier Bordeaux-Bègles samedi soir (21h05), dans un remake du dernier barrage pour les demi-finales remporté 25-16 par les Girondins.

Le natif de Nouméa évoluera pour la toute première fois en deuxième ligne avec Tomas Lavanini. L'Argentin avait effectué ses débuts sous ses nouvelles couleurs à Paris contre le Stade Français, mais il s'est fracturé la mâchoire et n'a plus joué depuis. Ce sera donc l'occasion de voir les deux hommes associés pour ce déplacement périlleux chez le deuxième du Top 14. Un match où Vahaamahina ne portera pas le brassard de capitaine, dont il a hérité en début de saison. Arthur Iturria, qui le portait déjà lors du dernier exercice et à qui son entraîneur Jono Gibbes avait décidé le confier pour affronter le Stade Français, va en effet le conserver. Reste à savoir s'il cela va durer. Brassard ou pas, Vahaamahina restera "un exemple à suivre pour les autres par son investissement et son engagement dans le club", avait tenu à souligner le technicien néo-zélandais lors de l'annonce de sa prolongation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.