CM 2023 / Sexton : "Ça s'est joué à rien"

CM 2023 / Sexton : "Ça s'est joué à rien"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le dimanche 15 octobre 2023 à 10h50

La carrière de Jonathan Sexton s'est achevée sur l'élimination de l'Irlande en quarts de finale de la Coupe du Monde contre la Nouvelle-Zélande. A 38 ans, le demi d'ouverture n'aura jamais réussi à dépasser les quarts.



« Tu restes le meilleur », lui a soufflé son fils à la fin du match d'anthologie sur la pelouse du Stade de France. Ces quelques mots de réconfort ne suffiront peut-être pas à atténuer sa déception, tellement il gisait le regard vite sur la pelouse du Stade de France, mais une chose est sûre ce dimanche matin : pour Jonathan Sexton, c'est fini. A 38 ans, le demi d'ouverture irlandais en a terminé avec le ballon ovale. Le numéro 10 a achevé sa superbe carrière sur une élimination en quart de finale de la Coupe du Monde contre la Nouvelle-Zélande (24-28).

Sexton : « Nous n'aurions pas pu faire plus, vraiment »

Une 3eme déception à ce stade de la compétition pour le mythique joueur du XV du Trèfle qui avait déjà échoué en 2011 contre les Gallois et en 2019 contre les Blacks, déjà. Blessé lors du quart perdu en 2015 contre l'Argentine, Johnny Sexton a disputé son 118eme et dernier match avec la sélection. « Je suis très fier des garçons. Nous n'aurions pas pu faire plus, vraiment, a réagi le capitaine sur Sky Sports après la rencontre. A la fin, ça s'est joué à rien. Ils nous ont fait quelques coups en douce. Nous avons dû nous arracher pour marquer nos points, c'est ce que font les champions. »

Sexton rend hommage aux Blacks

L'Irlande avait beau avoir pris le meilleur sur les Blacks lors de 4 des 6 derniers affrontements, les Verts se sont cette fois cassé cette fois les crampons face à la splendide forteresse néo-zélandaise. « Ils sont une grande équipe, nous savions que ce serait un énorme défi. Il faut travailler dur pour faire en sorte que les rêves se réalisent. Nous n'avons rien laissé au hasard. Nous avons coché toutes les cases. Mais il faut être fair-play avec les All Blacks. C'est une très bonne équipe, bien entraînée. Il faut leur rendre hommage », a souligné Sexton qui aura été bien davantage qu'un demi d'ouverture. « Quel leader incroyable il a été pour l'Irlande pendant tant d'années. Je pense que tous les joueurs conviendront que les normes qu'il fixe améliorent le niveau de jeu de tous les autres », disait le troisième-ligne Caelan Doris. Le meilleur réalisateur de l'équipe d'Irlande, sacré meilleur joueur du monde en 2018, se retire notamment avec à son palmarès 4 Tournois des 6 Nations et 4 Coupes d'Europe glanées avec le Leinster.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.