Test match : Les Barbarians britanniques terrassent l'Angleterre

Test match : Les Barbarians britanniques terrassent l'Angleterre©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le dimanche 19 juin 2022 à 18h00

Ce dimanche, les Barbarians britanniques, dirigés par Fabien Galthié, ont largement battu l'Angleterre (52-21).



Une victoire nette et sans bavure. Ce dimanche, du côté de Twickenham, les Barbarians britanniques, dirigés par Fabien Galthié et avec de très nombreux éléments du Top 14, ont nettement battu l'Angleterre (52-21). Du côté des vainqueurs du jour, beaucoup de Français étaient titulaires, au coup d'envoi, comme Damian Penaud, Virimi Vakatawa, Antoine Hastoy ou bien encore le capitaine du jour, à savoir Charles Ollivon. Pourtant, dès la seizième minute de jeu, ce sont bel et bien les Anglais qui avaient alors ouvert la marque, grâce à une pénalité inscrite par Smith. Derrière, les Barbarians ont répliqué, avec deux essais transformés, dont un d'Ollivon, profitant aussi du carton jaune reçu par May. Derrière, les Anglais ont manqué une pénalité, mais Smith s'est ensuite rattrapé en en marquant une autre.

Les Français en force

Dans la foulée, Cokanasiga a inscrit un essai, mais non transformé. A la pause, les Barbarians étaient devant (19-11), grâce à un ultime essai (non transformé) de Penaud, mais avec un élément en moins, puisqu'à la 36eme minute de jeu, Will Skelton avait reçu un carton rouge. Après la pause, les Barbarians ont accentué leur cavalier seul dans cette rencontre. Ils se sont même permis, en toute fin de match, de prendre encore un peu plus le large et de donner ainsi encore plus d'ampleur au score final, avec trois ultimes essais, maqués par trois des très nombreux pensionnaires du Top 14, à savoir Louis Carbonel, Max Springs ainsi qu'Antoine Hastoy. Auparavant, Couilloud puis Penaud avaient également participé à la fête. En face, les Anglais ont marqué deux nouveaux essais, mais non transformés, grâce à May puis par l'intermédiaire de Smith.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.