Le rapport qui accable les All Blacks

Le rapport qui accable les All Blacks©Panoramic

6Medias, publié le jeudi 07 septembre 2017 à 19h38

Alcool, drogue, comportements déplacés envers les femmes... Un rapport conduit par la présidente du New Zealand Law Society (ordre des avocats) pointe du doigt les comportements inappropriés des All Blacks.

Au total, 36 écarts de conduite ont été recensés ces quatre dernières années.

L'alcool serait la principale cause des dérapages de certains joueurs, de même que leur starification à outrance. Parmi les cas répertoriés : le contrôle d'alcoolémie positif de Dan Carter la saison dernière, ou encore l'arrestation d'Ali Williams, ancien joueur du Racing 92, alors qu'il était en train d'acheter de la cocaïne. Deux autres Blacks, Jason Eaton et Romana Graham (La Rochelle) avaient quant à eux été impliqués dans une rixe à la sortie d'une boîte de nuit. Sans oublier la soirée de fin de saison des Waikato Chiefs. Une strip-teaseuse avait confié avoir été victime de propos déplacés et d'attouchements sexuels.

Le rapport de l'enquête intitulé "Respect et Responsabilité" préconise la mise en place d'une centaine de recommandations dans les "12 à 24 mois". "Ce n'est ni simple ni facile à mettre en place et c'est normal. Mais l'intégrité, la réputation et en fin de compte la réussite de ce sport dans le pays en dépendent", a réagi Steve Tew, le directeur exécutif de la Fédération néozélandaise de rugby.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU