Carnet noir : Federico Martin Aramburu a été tué à Paris

Carnet noir : Federico Martin Aramburu a été tué à Paris©panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 19 mars 2022 à 12h09

Federico Martin Aramburu (42 ans), ancien joueur de Biarritz, Perpignan ou encore Dax, est décédé dans la nuit de vendredi à samedi à Paris. L'ex-international argentin a succombé à des blessures par balles.



Le monde du rugby est en deuil. Ce samedi matin, RMC Sport annonce la mort de l'ancien centre ou ailier argentin Federico Martin Aramburu, à l'âge de 42 ans. Il a succombé à des blessures par balles. Présent à Paris pour raisons personnelles, Aramburu, dont le retour en Argentine était programmé lundi, aurait perdu la vie au petit matin dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés dans le sixième arrondissement de la capitale. Alors qu'il se trouvait dans un établissement de nuit, deux groupes d'individus auraient « eu un différend verbal dans un bar avant d'en venir aux mains » et d'être séparés par des videurs. L'un des deux groupes, revenu un peu plus tard en voiture aurait « tiré des coups à feu, entrainant ainsi la mort de Federico Martin Aramburu ».

Six années en France

La publication ajoute qu'une « enquête en flagrance pour assassinat a été ouverte par le parquet de Paris et la brigade criminelle a été saisie ». Sa disparition va laisser un grand vide en Argentine et dans l'Hexagone notamment. L'homme aux 22 sélections avec les Pumas a pris part à la Coupe du Monde 2007 sur le sol tricolore. C'est en France qu'il a passé l'essentiel de sa carrière. Joueur de Biarritz de 2004 à 2006, avec qui il a remporté deux Boucliers de Brennus (2005, 2006) et perdu la finale de la Coupe d'Europe (2006), Aramburu a également évolué du côté de Perpignan (2006-2008) et Dax (2008-2010). « Nous apprenons le décès de Federico Martín Aramburú dans des circonstances tragiques. L'ensemble du BOPB adresse ses plus sincères condoléances à sa famille,ses proches, et les assure de son total soutien », réagit le club biarrot, dont il avait été nommé président des socios en 2015.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.