Natation : Plus d'alternance entre Antalya et Marseille pour Florent Manaudou

Natation : Plus d'alternance entre Antalya et Marseille pour Florent Manaudou©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le lundi 04 janvier 2021 à 14h30

A un peu plus de six mois des JO de Tokyo, Florent Manaudou a confirmé un changement dans son organisation avec une installation à plein temps à Marseille au lieu des déplacements entre la France et Antalya.

Florent Manaudou a décidé de se fixer. Revenu à la natation en mars 2019 après trois ans d'une reconversion hasardeuse dans le handball à Aix, le champion olympique du 50m nage libre à Londres en 2012 avait un fonctionnement particulier. Il alternait les stages avec son club depuis 2011, le Cercle des Nageurs de Marseille, et le groupe formé autour de son entraîneur depuis 2012, James Gibson, à Antalya. Invité de l'émission « On refait le sport », ce dimanche sur RTL, Florent Manaudou a confirmé son retour à temps plein à Marseille. Une décision justifiée par des motifs sportifs, mais pas uniquement. « Je vais bosser avec Julien Jacquier comme en 2014. J'ai beaucoup réfléchi pendant les six semaines dans la bulle de l'International Swimming League, a confié le natif de Villeurbanne. La pandémie plus les tensions politiques entre Erdogan et la France étaient forcément sur ma liste. Avoir ma famille, mes amis, le meilleur groupe d'entraînement en France et des coachs avec qui j'ai bossé et je m'entends super bien, a pesé dans la balance. »

Gibson a validé le choix de Manaudou

Très lié à James Gibson, Florent Manaudou a confié avoir eu « un peu peur » d'annoncer sa décision à celui qui était comme un mentor à ses yeux mais ne compte pas totalement couper les ponts. « C'est une séparation mais il m'a dit que c'était le meilleur endroit pour moi en ce moment vu ce qu'il se passe. Je suis content qu'il me soutienne, ajoute le nageur français. Il reste un coach spécial et je m'entraînerai de temps en temps avec lui dans le futur. Jusqu'en 2024, c'est long. » Un retour à Marseille qui entre dans un projet au sein duquel Florent Manaudou assure se sentir « plus acteur ». « J'ai envie de faire des choses que je ne faisais pas avant, plus discuter avec les coachs, préparateurs physiques, mentaux, nutritionnistes, ajoute l'ancien champion olympique. J'ai pris plus à cœur ma carrière et pas seulement écouté et suivi ce qu'on disait... » Une préparation pour Tokyo, échéance pour laquelle Florent Manaudou a fait son retour à la compétition et pour laquelle il ne vise rien de moins que le titre olympique sur 50m nage libre, qu'il pourra faire aux côtés de sa compagne, la Danoise Pernille Blume.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.