Filippo Magnini sort de sa retraite !

Filippo Magnini sort de sa retraite !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le lundi 09 novembre 2020 à 21h48

Retraité depuis trois ans, Filippo Magnini (38 ans) a annoncé lundi son retour dans les bassins. Suspendu pour quatre ans pour dopage en 2018, l'Italien avait vu sa suspension annuler.


Revoilà Filippo Magnini ! Retiré des bassins depuis trois ans, le nageur italien est de retour. Ce lundi sur son compte Instagram, le double champion du monde du 100m nage libre (en 2005 à Montréal et deux ans plus tard, en 2007 à Melbourne) a annoncé qu'il avait décidé de sortir de sa retraite, prise en décembre 2017, et de reprendre la compétition, avec à l'horizon 2021 et les Jeux Olympiques de Tokyo, reportés d'un an en raison de la pandémie de Covid-19. Dans une vidéo de deux minutes au titre « I'm back » (« Je suis de retour) » des plus évocateurs, le natif de Pesaro explique ce qui l'a poussé à reprendre sa carrière de nageur, à 38 ans. « Cela n'a pas été un choix facile mais j'ai décidé de revenir. J'ai traversé l'obscurité, j'ai presque touché le fond mais au lieu de me jeter à terre, tout ça m'a donné la bonne motivation pour me battre, pour gagner, pour reprendre la compétition, et démontré ce qu'ont toujours été mes prouesses sportives. Aujourd'hui, mon sport souffre et je ne peux pas rester debout et regarder. Je retourne à l'eau, pour moi, pour ma famille pour mon pays. C'est officiel ... A bientôt dans les starting-blocks », explique d'abord en italien celui qui signe sa publication #ReMagnoIsBack (le Roi Magnini est de retour), avant de poursuivre en anglais, et plus longuement.

Magnini suspendu pour dopage puis blanchi



« Dans ma carrière, j'ai tellement gagné, mais laissez-moi vous dire quelque chose... Les plus grandes victoires sont celles sans podium, sans médailles, celles dans lesquelles gagner signifiait atteindre la ligne d'arrivée et ne pas être le premier à la couper (...) J'ai décidé de me remettre à l'eau en tant que gagnant, car à l'intérieur, j'ai déjà tout gagné », écrit notamment le médaillé de bronze des Jeux d'Athènes en 2004 avec son pays sur le relais 4x200m. Un retour que certains lieront bien évidemment à sa suspension pour quatre ans en novembre 2018 pour usage ou tentatives d'usage de substances dopantes. Faute de preuves, l'ex-compagnon de la superstar italienne Federica Pellegrini avait été blanchi en février dernier. Fraîchement papa d'une petite Mia (il avait déjà une autre fille), Magnini aura l'occasion de répondre, mais dans les bassins cette fois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.