Maracineanu se rendra bien en Chine

Maracineanu se rendra bien en Chine©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le mardi 01 février 2022 à 21h35

Si certains pays ont décidé de boycotter diplomatiquement les Jeux d'hiver 2022 à Pékin, la France sera bien représentée par Roxana Maracineanu, la ministre déléguée aux Sports.



La France a tranché, il n'y aura pas de boycott diplomatique de sa part lors de ces Jeux d'hiver 2022 à Pékin. En effet, alors que certains pays n'enverront pas de représentants en Chine pour l'occasion, Roxana Maracineanu va elle bien faire le déplacement. De leur côté, l'Australie, le Canada, les Etats-Unis ou encore le Royaume-Uni ont décidé de suivre ce mouvement, histoire de protester contre le non-respect des droits de l'homme dans la région du Xinjiang et donc contre le traitement infligé aux Ouïghours. Une décision assumée par le gouvernement français, qui intervient alors qu'une tribune, publiée récemment et notamment signée par deux candidats à l'élection présidentielle française, demandait à ce que « personne ne doit aller en notre nom célébrer le régime des camps et des esclaves. » Or, dimanche dernier, Clément Beaune a pris la parole sur les ondes de RTL pour évoquer le choix de la ministre.

Maracineanu absente lors de la cérémonie d'ouverture

« Il y aura une présence de la ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, sans doute pas à la cérémonie d'ouverture, mais pour soutenir nos athlètes à un moment pendant ces JO. La plupart des pays européens ont la même stratégie d'avoir une présence nulle ou raisonnable, c'est-à-dire pas du niveau de chef d'Etat ou de gouvernement, à la cérémonie d'ouverture. Probablement pour nous, ce sera plus tard que la ministre déléguée aux Sports s'y rendra », a déclaré le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes. Ce dernier a également expliqué que ce boycott diplomatique n'aura que « très peu d'impact » et aurait autant de répercussions qu'un « pistolet à eau pour donner un signal. » Pour rappel, Tony Estanguet, le président de Paris 2024, ne se rendra pas à Pékin car positif dernièrement à la Covid-19, alors que les cas ne font qu'augmenter avant le début de ces Jeux d'hiver.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.