Bleues : Krumbholz fait le point après ce rassemblement

Bleues : Krumbholz fait le point après ce rassemblement©Media365

Guillaume MARION : publié le samedi 20 mars 2021 à 23h30

A l'issue de la 2eme victoire de la France en amical contre le Danemark (24-23) ce samedi, Olivier Krumbholz, le sélectionneur des Bleues, était content du comportement des siennes, en pleine préparation des JO de Tokyo.



Cette semaine, la France a fait le plein contre le Danemark. Après un premier succès jeudi (26-22), les Bleues ont remis ça ce samedi à Créteil (24-23). Avec deux victoires, les coéquipières d'Allison Pineau ont donc idéalement lancer leur préparation des Jeux Olympiques de Tokyo, qui doivent normalement se tenir en août prochain au Japon. Si Cléopatre Darleux et Siraba Dembélé confiaient que l'équipe n'était pas encore prête pour cette nouvelle échéance, les deux matchs amicaux ont quand même dû rassurer un peu le groupe, qui a donc dominé par deux fois de valeureuses danoises, lors de ce rassemblement à la Maison du Handball. « Je suis content de cette victoire. Pendant 10 ou 15 minutes on s'est ramollis et on a vu qu'elles (les Danoises) étaient capables de bien jouer », a reconnu dans un premier temps le sélectionneur français, face à la presse.

Krumbholz content du caractère affiché

« Les filles ont dû faire un effort, elles ont montré du caractère, c'est ce que je voulais. Il n'était pas question de laisser filer ce match sans avoir une réaction d'orgueil. C'était un match très imparfait, on a fait énormément d'erreurs, notamment en attaque, mais au fur et à mesure du match, on en a fait de moins en moins. On a perdu énormément de ballons, par moments, j'ai l'impression que l'on se prend la tête pour savoir quoi faire. Il faut jouer simplement pour pouvoir se libérer, a par la suite expliqué Krumbholz, ce samedi, au micro de la chaîne L'Equipe. C'est bien de battre cette équipe à deux reprises, on a fait tourner, ça a permis de préserver tout le monde. Il y a des choses à améliorer, l'attaque placée, par exemple, on perd trop de ballons, notre jeu est imprécis, il y a de grosses erreurs individuelles et quand on sent que l'adversaire revient, on psychote un petit peu. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.