Arsenal - Aubameyang : "Le pire moment de ma vie"

Arsenal - Aubameyang : "Le pire moment de ma vie"©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 05 mai 2021 à 19h35

On ne le répétera jamais assez : le Covid n'efface évidemment pas les autres maladies, comme le paludisme qui a durement affecté Pierre-Emerick Aubameyang le mois dernier. Le joueur d'Arsenal décrit cette période.



Pierre-Emerick Aubameyang a vécu une période particulièrement compliquée il y a quelques semaines, puisque l'attaquant gabonais a contracté le paludisme - ou malaria - après son dernier rassemblement international avec le Gabon, fin mars (un match des éliminatoires de Coupe d'Afrique des Nations) : "Je me sentais très mal, c'était le pire moment de ma vie en tant que malade. J'ai eu de la fièvre pendant trois jours d'affilée, toute la journée et toute la nuit. Même la paracétamol n'avait aucune effet. J'ai dit au médecin que je devais aller à l'hôpital, parce que je revenais d'Afrique et que c'était peut-être le paludisme... Je suis resté trois jours à l'hôpital, j'étais déprimé et j'ai du perdre quatre kilos. C'était un très mauvais moment, c'était effrayant pour ma famille de me voir ainsi."

"J'ai eu de la chance"

Ayant qualifié son pays pour la CAN - en inscrivant un but lors de cette victoire décisive face à la République Démocratique du Congo (3-0) -, l'ancien avant-centre de Monaco ou Dortmund a ensuite joué deux matchs de plus avec les Gunners, devant Liverpool (0-3) puis contre le Slavia Prague en Ligue Europa (1-1), avant de rater les quatre rencontres suivantes.


Pierre-Emerick Aubameyang n'est de retour que depuis la semaine dernière et son entrée en jeu à Villarreal (2-1), en demi-finales aller de C3. Ce week-end, pour sa réapparition en tant que titulaire, il a marqué à Newcastle (0-2) son premier but avec Arsenal depuis le 6 mars. "J'ai eu de bons traitements, tout le personnel a été très bon, conclut l'intéressé. J'ai eu de la chance, car si on ne s'occupe pas assez vite du paludisme, on peut avoir de très gros problèmes."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.