Le coach du PAOK menace les supporters de l'OM !

Le coach du PAOK menace les supporters de l'OM !©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 08 avril 2022 à 08h37

Après les incidents du quart de finale aller de Ligue Europa Conférence entre l'OM et le PAOK Salonique, Razvan Lucescu, l'entraîneur du club grec, a menacé les supporters marseillais, à qui il déconseille de venir pour le retour...



Une ambiance explosive. Alors que des incidents avaient éclaté dès la veille du match et l'arrivée des supporters grecs à Marseille, où des affrontements avec les forces à l'ordre ont eu lieu, la température est encore montée d'un cran jeudi. Avant le quart de finale aller de Ligue Europa Conférence entre l'OM et la PAOK Salonique, des heurts opposant Marseillais et Grecs se sont déroulés aux abords de l'Orange Vélodrome. Et les incidents se sont prolongés pendant et après la rencontre, remportée 2-1 par les Phocéens. Au final, une dizaine de personnes ont été interpellées, et près de trente policiers blessés, "principalement par des jets de projectiles divers, fumigènes et bombes agricoles dans le stade lorsqu'ils se sont interposés entre la tribune visiteurs et le virage nord pour éviter des affrontements entre marseillais et grecs. 27 CRS ont été touchés légèrement, 4 un peu plus sérieusement dont 2 ont été évacués", a indiqué la préfecture de police, rapporte La Provence.

"Mieux vaut que vos fans ne viennent pas chez nous !"

Le match retour, programmé jeudi prochain à Salonique, s'annonce donc bouillant. D'autant plus que l'actuel deuxième du championnat grec, qui a réduit l'écart dès la reprise grâce à Omar El Kaddouri (48e), après des réalisations de Gerson (13e) et Dimitri Payet (45e), auteur d'un des buts de l'année, ne compte donc qu'un but de retard. Et l'entraîneur du PAOK s'est chargé de faire monter (déjà) monter la pression en conférence de presse d'après-match. "J'espère que vos supporters seront reçus comme nous avons été reçus, c'est une honte pour le football et votre ville de Marseille. Mieux vaut que vos fans ne viennent pas chez nous !", a ainsi lâché Razvan Lucescu. Ça promet... Son homologue Jorge Sampaoli, encore au bord de l'explosion jeudi, s'est lui montré plus mesuré, déclarant juste qu'"il faudra refroidir l'ambiance à travers le jeu."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.