Ligue des Champions (J6) : Rennes tombe une dernière fois contre Séville

Ligue des Champions (J6) : Rennes tombe une dernière fois contre Séville©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 08 décembre 2020 à 22h54

Au Roazhon Park, ce mardi soir, Rennes a été battu une nouvelle fois par le FC Séville (1-3), lors de la 6eme et dernière journée de la Ligue des Champions. Après des buts de Koundé et En Nesyri (x2), Rutter a sauvé l'honneur des Bretons sur penalty dans les dernières minutes.

Le calvaire du Stade Rennais en Ligue des Champions s'est étiré jusqu'à la dernière journée de la phase des poules. Battus quatre fois lors de leurs cinq premières sorties, les Rouge et Noir ont chuté une nouvelle fois ce mardi lors de la réception de Séville. Ils se sont inclinés logiquement (1-3), quittant l'épreuve par la plus petite des portes.

Le bijou de Jules Koundé

La rencontre comptait pour du beurre pour la formation de Julien Stéphan, vu qu'elle était déjà éliminée de toute compétition continentale. Les locaux manquaient donc de motivation pour ce rendez-vous, mais ils auraient pu en profiter pour jouer de manière décomplexée. Il n'en a rien été. Ou alors si. Mais, ils ont baissé les bras dès qu'ils se sont retrouvés dos au mur avec un premier but encaissé.

C'est Jules Koundé qui a donné l'avantage aux Andalous à la 32eme minute. L'ancien bordelais a débloqué la situation d'une superbe volée du gauche à l'entrée de la surface. Romain Salin ne pouvait qu'être battu sur ce coup. Le dernier rempart rennais a eu à aller chercher une deuxième fois le cuir dans ses filets juste avant la pause. Le Marocain En-Nesyri assurait le break en faveur des siens, en plaçant une tête sur un service d'Oliver Torres.

Rennes a réussi à sauver l'honneur

La seconde période de la rencontre s'est écoulée lentement, avec une équipe bretonne totalement moribonde et Séville qui a géré tranquillement son avantage. Les locaux ont quand même fini par sauver l'honneur par l'intermédiaire de Rutter sur pénalty (86eme). Pas sûr que cette réduction du score puisse altérer le bilan néfaste de cette sortie, surtout que Séville avait inscrit un troisième quelques minutes auparavant. En-Nesyri enfonçait définitivement l'équipe locale à la 81eme sur un tir croisé du gauche, après avoir été servi plein axe par Rodriguez.

Pour son ultime sortie dans cette Ligue des Champions, les Rouge et Noir n'ont donc pas pu faire mieux que lors de leurs précédents matchs. Une déroute qui, bien qu'anecdotique, symbolise parfaitement cette campagne ratée du SRFC et qui sera à mettre vite aux oubliettes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.