Manchester City : Mahrez estime que le PSG est le favori pour la C1

Manchester City : Mahrez estime que le PSG est le favori pour la C1©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 16 février 2022 à 19h45

En dépit de l'impressionnante victoire de Manchester City sur le terrain du Sporting Portugal (0-5), Riyad Mahrez a avoué qu'à ses yeux, le PSG était le favori pour la victoire finale en Ligue des Champions cette saison.


Mardi soir, le PSG et Manchester City ont su remporter un huitième de finale aller de Ligue des Champions. Si la première équipe citée a dû attendre un exploit de Kylian Mbappé afin de se défaire logiquement d'un Real Madrid inférieur (1-0), la seconde a elle offert un véritable récital collectif sur la pelouse du Sporting Portugal (0-5). Pour autant, les joueurs dirigés par Pep Guardiola ne sont pas les favoris afin de soulever la plus prestigieuse des compétitions de clubs, quelques mois après avoir chuté face à Chelsea en finale de la précédente édition (0-1). C'est du moins l'avis exprimé par un Riyad Mahrez modeste au micro de Canal + Sport Afrique.

"On est encore loin nous"

Sondé à propos d'une éventuelle finale entre son équipe et le club de la capitale, le 28 mai prochain à Saint-Pétersbourg, l'ailier a placé le PSG comme le favori de cette édition 2021-2022. "Ce n'était pas une formalité, on a fait en sorte que ce soit plus confortable pour nous. Même si on n'a pas été exceptionnels en première mi-temps, on a été cliniques", a-t-il analysé concernant la prestation des troupes de Guardiola à Lisbonne, avant de confier son sentiment sur le favori de l'épreuve : "On est encore loin. Le PSG, ce sont les favoris. On est encore loin nous", a-t-il expliqué.


L'entraîneur du Sporting s'incline devant City et Guardiola

Leader de la Premier League, Manchester City a déjà dû affronter le PSG dans la reine des compétitions de clubs cette saison. Lors du match aller, le 28 septembre, c'est Paris qui a su s'imposer au Parc des Princes, avec notamment le premier but de Lionel Messi sous ses nouvelles couleurs (2-0). Le retour a été plus compliqué - dans le jeu - sur la pelouse de l'Etihad Stadium, le 24 novembre dernier (défaite 2-1). Les Citizens ont par ailleurs reçu un éloge appuyé du coach du Sporting, Rúben Amorim, qui s'est incliné devant la supériorité de Pep Guardiola : "Ça n'a rien à voir avec la qualité des joueurs ni même avec l'argent dépensé. La vraie différence est au niveau de l'entraîneur. Ils ont plus d'expérience et un meilleur entraîneur que nous", a-t-il expliqué en conférence de presse dans des propos retranscrits par So Foot, avouant ne pas être arrivé à "suivre le raisonnement de leur entraîneur (Guardiola, ndlr). C'est un sentiment d'impuissance, et là-dessus, je dois demander pardon à mes joueurs."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.