Inter Milan : Conte voit le match face au Real comme une finale

Inter Milan : Conte voit le match face au Real comme une finale
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 24 novembre 2020 à 18h45

Dernier de son groupe en Ligue des Champions, l'Inter Milan va disputer une "finale" en Italie face au Real Madrid, selon son coach, Antonio Conte.

Mercredi soir (21 heures), la pression sera grande sur les épaules des joueurs de l'Inter Milan face au Real Madrid dans le cadre de la quatrième journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Avec deux points gagnés en trois matchs de Ligue des champions, l'Inter va devoir s'imposer et se trouve dans une situation assez similaire à celle du PSG, pour son avenir dans le tournoi.


"Pour nous, cela représente une finale. Après la défaite à Madrid (3-2) et les deux matchs nuls précédents, nous n'avons pas beaucoup d'issue. Ce sera un match très difficile, nous savons ce qu'est l'équipe du Real, même l'histoire récente le dit. Si nous voulons, nous pouvons le faire et dans le dernier match nous l'avons prouvé", a indiqué Antonio Conte en conférence de presse.

Les absences de Benzema et Ramos ? Conte en rigole

"Nous pouvons bien jouer, avec humilité et attention. Nous devons gagner", a-t-il affirmé, minimisant les absences de Karim Benzema et Sergio Ramos au sein de l'équipe dirigée par Zinédine Zidane. "Je ne pense pas que le Real puisse pleurer de ce point de vue. Ils ont toujours une équipe complète et solide, avec des joueurs du Real Madrid. Le fait que l'on parle des absents du Real me fait sourire", a commenté Conte.

Dans ce groupe B, l'Inter doit composer avec les présences du Real Madrid, du Borussia Mönchengladbach et du Shakhtar Donetsk. Pour Conte, il s'agit du groupe le plus difficile de la compétition.

"Il reste trois matchs et je pense qu'il faut au moins avoir sept points pour se qualifier, sinon tous les gagner. Je pense toujours que le nôtre est le groupe le plus difficile, nous méritions plus de points compte tenu de nos performances, mais si nous ne les avons pas, cela signifie que nous devons tous nous regarder dans les yeux et essayer de nous améliorer davantage", a jugé le technicien italien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.