Troyes : Guion nommé entraîneur cette semaine ?

Troyes : Guion nommé entraîneur cette semaine ? ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365, publié le lundi 04 décembre 2023 à 23h34

Le prochain entraîneur de Troyes, après le départ de Patrick Kisnorbo et l'intérim d'Alou Diarra, devrait s'appeler David Guion.



Sous les ordres d'Alou Diarra, Troyes est allé l'emporter à Bordeaux (1-0), samedi lors de la 16eme journée de Ligue 2. Intérimaire sur le banc de l'ESTAC, 6 jours après le limogeage de Patrick Kisnorbo, l'ancien milieu de terrain a ainsi joué un mauvais tour à son ancien club avec qui il avait été sacré champion de France en 2009. Mais Diarra ne restera pas à la barre de l'équipe de l'Aube bien longtemps. Si le finaliste de la Coupe du Monde 2006 devrait siéger encore mardi pour la réception d'Amiens (17eme journée de L2), l'ancien coach des... Girondins devrait être choisi par les dirigeants.

Guion aurait pu être nommé lundi

Oui, c'est bien David Guion qui devrait devenir le nouvel entraîneur de Troyes, relégable et 17eme au classement avec 5 points de mieux que la lanterne rouge, Valenciennes, mais aussi à 4 longueurs du 11eme rang. Débarqué de Bordeaux début octobre et remplacé par Albert Riera, le coach de 56 ans devait signer son contrat et être intronisé lundi selon L'Equipe. Le capitaine troyen Xavier Chavalerin en parlait même au présent, samedi auprès d'un journaliste de l'Est-Eclair. « Je n'ai que des bons souvenirs avec lui. On a fait de super saisons. Je connais la personne, je sais qu'il va amener son aspect psychologique, nous faire du bien sur l'aspect tactique, défensif, qui nous manque un peu. Je pense qu'avec ce groupe-là, il peut faire de bonnes choses », disait celui qui a été dirigé par Guion durant 4 ans à Reims entre 2017 et 2021.

Mais ce lundi, David Guion n'est finalement pas entré en fonction. Cependant, ce serait un simple contre-temps. D'après L'Equipe, tout est ficelé pour la venue de l'ex-coach girondin mais visiblement, City Football Group, le propriétaire et actionnaire de l'ESTAC, n'aurait pas encore réglé le départ de Kisnorbo, l'entraîneur australien mis à pied le 26 novembre. Une fois cela en ordre, Guion pourra alors être nommé officiellement. Et diriger sur un banc un 6eme club dans sa carrière après Chambéry, Cannes, Boulogne, Reims et Bordeaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.