Saint-Etienne : Réunion crise chez les Verts

Saint-Etienne : Réunion crise chez les Verts©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le samedi 09 avril 2022 à 19h45

Après la grosse claque prise à Lorient vendredi soir (6-2), une réunion de crise a été organisée ce samedi à Saint-Etienne pour remobiliser le groupe, qui lutte pour le maintien en Ligue 1.



Période compliquée dans le Forez. Si Saint-Etienne a légèrement redressé la barre en 2022 depuis l'arrivée de Pascal Dupraz, grâce à quatre victoires en Ligue 1, les deux derniers résultats ont balayé cette embellie. En effet, après une défaite contre Marseille dimanche dernier (2-4), les Verts ont subi un deuxième revers de suite lors de la 31eme journée du championnat de France. A Lorient, si la rencontre avait parfaitement débuté pour eux (2-0 après 22 minutes), la suite fut bien plus douloureuse (victoire 6-2 des Merlus). « Franchement, on a été nuls à chier. (...) 6-2, c'est une honte. Honte à nous. On fait honte à tout un club. Il n'y a rien à dire. C'est le néant tout simplement », a d'ailleurs lancé Denis Bouanga, au micro d'Amazon Prime, à l'issue de la rencontre. Pour relancer le club, à la lutte pour le maintien en L1, les dirigeants de Saint-Etienne ont organisé une réunion de crise ce samedi matin, d'après RMC Sport.

« Un naufrage collectif » pour Dupraz

Lors de celle-ci, qui s'est déroulée au centre d'entraînement Robert-Herbin, Jean-François Soucasse, le président exécutif de l'ASSE, a notamment pris la parole devant les joueurs pour les remobiliser. Loïc Perrin était également présent et a pu discuter avec eux, qui ont apparemment compris le message et l'urgence de la situation. « C'est un naufrage collectif. C'est un péché d'orgueil, une attitude vaniteuse, pas une attitude qui sied à un joueur professionnel. (...) Dans les comportements, les attitudes, on a cru trop vite qu'on allait gagner 2-0. Les attitudes n'étaient pas en adéquation avec ce qu'on devait faire, a pour sa part reconnu Dupraz, après le lourd revers à Lorient. Il va bien falloir qu'on trouve les arguments pour remettre les joueurs dans le droit chemin. » Réaction attendue pour les Verts (18emes) lors des prochains matchs, contre Brest (12eme) et à Bordeaux (20eme). Il leur reste désormais sept matchs pour tenter de ne pas finir dans la zone rouge.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.