Ligue 1 : Un déficit de plus de 250 millions d'euros à cause du PSG et de l'OL

A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 25 avril 2024 à 12h01

Les deux finalistes à venir de la Coupe de France (le samedi 25 mai) plombent les finances globales du championnat.

La DNCG (Direction nationale du contrôle de gestion) a publié son rapport annuel pour la saison dernière, qui fait état d'un lourd déficit de 273 millions d'euros pour la Ligue 1. Heureusement, c'est en nette progression par rapport aux 582 millions de la saison précédente, et les axes de progression sont très clairement identifiés : il s'agit du PSG et de l'OL, qui ont respectivement perdu 110 et 99 millions, soit plus des trois quarts de la perte totale (77%).

Mickeler : "Il faut une amélioration sportive sur la scène européenne"

Voilà qui peut laisser un certain espoir, quand on sait que les Parisiens dépensent littéralement sans compter et que les Lyonnais peuvent en faire un peu de même depuis l'arrivée de John Textor en tant que propriétaire... Derrière, c'est quasiment la moitié de l'élite qui est dans le vert, avec le LOSC (+30 millions) devant Clermont (14,9 millions), Lorient (8,1 millions), Lens (3,2 millions), Metz (989 000 euros), Nantes (850 000 euros), Toulouse (249 000 euros) et Reims (144 000 euros). C'est de mieux en mieux aussi pour l'OM à -12,7 millions, soit dix fois moins qu'en 2020 (-127 millions, puis -76,3 millions en 2021 et -31 millions en 2022).

Le directeur de la DNCG, Jean-Marc Mickeler, donnait ses pistes urgentes le mois dernier pour L'Equipe : "Pour réduire ce déficit d'exploitation, il faut une maîtrise des coûts mais aussi une amélioration des performances sportives sur la scène européenne." Il ne pensait sans doute pas si bien dire, et espérons que le PSG comme l'OM iront toujours plus loin en Ligue des champions et en Ligue Europa. Et surtout que cette tendance commence à devenir la plus pérenne possible...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.