Denisot, Al-Khelaifi ou Troch rendent hommage à Jorge

A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 22 février 2024 à 19h13

Artur Jorge a profondément marqué le Paris Saint-Germain du début des années 90, ce qui ressent notamment chez ses anciens collègues.

Nasser al-Khelaifi a adressé un des nombreux hommages rendus à Artur Jorge, qui était le dernier coach champion de France avec le Paris Saint-Germain, en 1986, avant l'arrivée du président qatarien (en 2011) : "Au nom de la famille du PSG, je tiens à rendre un hommage sincère à notre ancien entraîneur, qui nous a malheureusement quittés. Artur Jorge a joué un rôle important dans notre histoire et nous lui serons toujours reconnaissants de sa contribution. Nous nous souviendrons de lui pour sa passion, son exigence et sa culture du haut niveau qu'il a amenées à Paris. Le Paris Saint-Germain présente à sa famille et à ses amis ses plus sincères condoléances." Son prédécesseur Michel Denisot était le président d'Artur Jorge : "C'est le plus grand entraîneur que j'ai connu. Erudit, cultivé, passionné, stratège, intransigeant. Avec lui, le PSG a grandi très vite. Il m'a beaucoup appris. Paix à son âme. Pensées pour sa famille."

Troch : "Grâce à ta transmission, j'ai gagné des décennies d'expérience"

Valdo, un des plus grands joueurs dirigés par Artur Jorge évoque lui "un jour très triste" (propos relayés par Le Parisien), se souvenant d'un homme très modeste avec une capacité intellectuelle bien au-dessus de la moyenne. Le génial Brésilien assure avoir beaucoup appris de lui. De même que son ancien adjoint Denis Troch, avec qui il partageait aussi l'art de la moustache : "Tu m'as choisi pour être ton assistant, et grâce à ta transmission, j'ai gagné des décennies d'expérience." Celui qui, depuis, est devenu préparateur mental, dit avoir appris avec lui et utilisé cette expérience pour avancer. Il cite un mentor, un ami et même une lumière à qui il sera reconnaissant à jamais, adressant ses condoléances à sa femme et ses enfants qu'il connaissait.

Le Real Madrid ou le FC Porto, avec qui il a été champion d'Europe 1987 (Rabah Madjer était sa star, inscrivant son fameux but en talonnade en finale de la Ligue des champions pour égaliser à 1-1 contre le Bayern, avant la victoire 2-1), ou encore André Villas-Boas font aussi partie de ceux qui saluent la mémoire d'Artur Jorge, décédé jeudi à l'âge de 78 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.