Mort de Bernard Tapie : Les hommages des Marseillais au " Boss "

Mort de Bernard Tapie : Les hommages des Marseillais au " Boss "©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le dimanche 03 octobre 2021 à 10h55

Suite au décès ce dimanche de Bernard Tapis, de nombreuses personnalités de Marseille ont tenu à rendre un dernier hommage à celui qui était considéré comme le « Boss. »



Ce dimanche, l'Olympique de Marseille et plus généralement la cité phocéenne sont en deuil après l'annonce de la mort de Bernard Tapie à 78 ans. Personnalité marquante de la ville, l'ancien président du club a reçu de nombreux hommages, à commencer par celui de l'OM, avec qui il avait remporté la Ligue des Champions en 1993. « A jamais Olympien ! Bernard Tapie a perdu son ultime combat. Contre un adversaire reconnu pour être imbattable. La lutte fut longue et âpre. Mais elle a fini par tourner du mauvais côté. Incarnant le succès, la victoire, la conquête, il a marqué la légende olympienne. Pour toujours. L'histoire d'amour entre Marseille et Bernard Tapie débute en 1986. En sept ans, il fait de l'OM le meilleur club européen, hissé sur le toit de l'Europe le 26 mai 1993. Une quête effrénée de la réussite. Les Stars se succèdent sous le maillot olympien, Bernard Tapie construit entre 1986 et 1993, une équipe qui écrase tout de son talent, de sa puissance et de sa force mentale. Une équipe qu'il dirige avec motivation, rendement et obligation de résultats. il domine le championnat (1989, 1990, 1991, 1992 et 1993) et s'impose comme un grand d'Europe : demi-finaliste européen en deux ans (1988), vainqueur doublé en trois saisons (1989) et finaliste européen en cinq ans (1991). Les Marseillais qu'il a rendus fiers, lui sont à jamais reconnaissants. Le nom de Bernard Tapie est éternellement associé à l'OM. L'Olympique de Marseille adresse ses plus sincères condoléances à Dominique, sa femme, Sophie, Stéphane, Laurent et Nathalie, ses enfants et ses petits-enfants, à sa famille ainsi qu'aux proches de Bernard, fidèle supporter de l'OM et seul Président français victorieux de la Ligue des Champions. Repose en paix, Bernard », peut-on lire dans un communiqué.

Anigo : « Marseille perd un monument »

« Aujourd'hui, c'est un jour extrêmement triste pour Marseille. Au-delà de perdre un président, cette ville perd un monument qui lui a permis de briller de mille feux. Il a marqué Marseille. C'était un combattant, il a donné une leçon de courage à beaucoup de personnes avec sa maladie. Je me souviens de son arrivée à l'OM, il avait une énergie incroyable. Quand on s'est rencontré, il y a tout de suite eu le sentiment qu'il avait une énergie folle au moment où le club avait besoin, j'ai senti que les choses allaient changer, il est arrivé comme une tornade avec plein d'idées. Il a fait évoluer le club en bien. Il voulait que l'OM soit très haut dans le monde du football et il l'a fait. Ça a pris du temps mais il a construit l'équipe en recrutant d'immenses joueurs. Il a gagné le trophée ultime, la Ligue des champions. Il a réussi à amener un état d'esprit qu'on trouve peu dans le sport : une envie de conquérir le monde. C'était magnifique. Les gens ont eu le meilleur avec Bernard Tapie », a pour sa part réagi José Anigo, joint par RMC. « Bernard Tapie était hors du commun, en avance sur beaucoup de choses dans le sport et pas seulement. Ça ne peut pas laisser indifférent, qu'on l'aime ou non. Il est arrivé à une période où l'OM venait d'être en deuxième division, ce qui était anormal pour ce club. En peu de temps, il a fait passer l'OM d'une équipe banale à une équipe redoutable, a lui expliqué Rolland Courbis. Il a tout de suite su s'adapter au football comme s'il avait fait ça depuis toujours »


Roy : « Il a fait rêver un peuple »

« Je ressens de la tristesse. C'était une figure, un homme hors normes, il a rendu fiers les Marseillais. Il a fait rêver un peuple. Il restera à jamais l'homme qui a fait gagner à l'OM la plus grande compétition. Je ne l'ai pas connu en tant que président, c'est un regret. (...) Il a amené la haine de la défaite », s'est pour sa part souvenu Eric Roy, toujours sur RMC. « J'ai les frissons. Le grand Monsieur est parti, j'ai une pensée pour sa famille. Il s'est battu pour tout toute sa vie. Avec moi, ce n'était pas toujours le grand amour. Mais c'était mon président, celui qui m'a fait gagner. Il aimait la France, l'Europe. Je me rappellerais toujours quand il entrait dans les vestiaires. C'est lui qui m'a appelé quand je jouais à Paris. Je n'avais qu'une envie : rejoindre l'OM. C'était un rêve, a évoqué Pascal Olmeta. Il avait un fort caractère, il aimait les gens qui faisaient avancer les choses, il aimait les combattants. C'est parfois parti au clash avec moi, mais je lui dis merci. » Des joueurs passés par le club, comme Chris Waddle et Michy Batshuayi, ou encore dans l'effectif de Marseille cette saison, comme Valentin Rongier et Amine Harit, ont également eu une pensée sur les réseaux sociaux pour Tapie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.