OL : Les nouvelles mesures de sécurité pour le retour à Marseille

OL : Les nouvelles mesures de sécurité pour le retour à Marseille ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Victor Romedenne, Media365, publié le mardi 05 décembre 2023 à 12h16

Après un dimanche 29 octobre marqué par le caillassage des joueurs lyonnais et un Fabio Grosso ensanglanté, l'OL revient à Marseille ce mercredi 6 décembre pour jouer l'Olympico qui avait été annulé. Les Rhodaniens auront le droit à un dispositif de sécurité renforcé.



Ce mercredi, L'Olympique Lyonnais retourne à Marseille afin de jouer son match reporté de la 10ème journée. Initialement prévu le 29 octobre, le match avait été annulé après que le car des joueurs lyonnais ait été la cible de jets de pavés et autres projectiles. L'ancien coach, Fabio Grosso avait été blessé au niveau de l'œil et avait terminé la soirée avec douze points de suture. Son adjoint Raffaele Longo avait également été touché. Suite à cette soirée chaotique, il y a eu de nombreux débats sur les sanctions à infliger ou non à l'Olympique de Marseille. Finalement, puisque les faits se sont déroulés en dehors du stade Vélodrome, le club n'a pas été tenu pour responsable. La LFP a ensuite décidé qu'il était, de ce fait, légitime de rejouer cette rencontre dans la même enceinte et avec du public. Seuls les supporters lyonnais seront absents après les actes odieux de certains dans le parcage en octobre (saluts nazis, propos racistes) et l'actualité concernant les déplacements de supporters (un mort à Nantes ce week-end).

Nouveau car, nouvel hôtel, nouveau trajet

Ce mercredi, les joueurs de l'Olympique Lyonnais arriveront avec, bien sûr, un dispositif de sécurité différent. RMC Sport rapporte qu'un dispositif renforcé accompagnera les Gones dès leur arrivée à Marseille. L'objectif est de faire en sorte que tout se passe le plus discrètement possible.

Les joueurs séjourneront dans un hôtel réservé avec l'aval de la préfecture de police de Marseille. Selon L'Equipe, le trajet pour se rendre au stade a été modifié pour être certain d'esquiver les zones de travaux qui forceraient un ralentissement. Ce trajet serait également modifiable jusqu'au dernier moment. Au moment de se rendre au stade, le bus devrait disposer d'une escorte policière qui a été doublée par rapport au 29 octobre où deux motos et deux voitures de police avaient accompagnées la délégation lyonnaise. Le quotidien français assure également que le bus, qui sera banalisé, sera équipé d'un double vitrage teinté avec cette fois-ci du film antiblast. Trois agents de sécurité seront également présents dans le car avec les joueurs et le staff. La Division Nationale de Lutte contre le Hooliganisme (DNLH) avait noté ce match à 4 sur 5 en octobre. Etant donné les évènements passés, il est aujourd'hui à 5 sur 5.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.