Le PSG, 5e puissance financière d'Europe

Le PSG, 5e puissance financière d'Europe©panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 19 janvier 2023 à 13h45

Le Paris Saint-Germain compte de plus en plus dans le football européen. Le club de la capitale est même grimpé à la cinquième place en Europe des formations les plus puissantes financièrement.



Actuellement dans le golfe persique pour disputer un match amical de gala face à Cristiano Ronaldo et aux meilleurs joueurs du championnat saoudien, les joueurs du PSG, avant de rejoindre Riyad, sont d'abord passés par le Qatar, s'entraînant devant 27 000 spectateurs à Doha (photo). La preuve que le club parisien attire toujours les foules. Et il est même clairement entré dans une autre dimension au niveau financier. Une étude du cabinet Deloitte révèle ainsi que le PSG s'est classé, avec 654 millions d'euros de chiffre d'affaires lors de l'exercice 2021-2022, à la cinquième place des clubs européens, juste devant le Bayern Munich (653,6 millions d'euros), son futur adversaire en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Et ce alors qu'il occupait le sixième rang l'an dernier (556,2 millions d'euros), avec donc une augmentation de son chiffre d'affaires de presque 18%.

La Premier League en force

Comme l'année dernière, c'est toujours Manchester City qui occupe la première place de ce classement avec un chiffre d'affaires de 731 millions d'euros, ce qui permet aux Citizens de devancer le Real Madrid (713,8 millions d'euros), Liverpool (701 millions d'euros) et Manchester United (688 millions d'euros), dépassé pour la première fois par son rival de la Mersey. Au sein de ce Top 20, les clubs bénéficient du retour des recettes comme la billetterie et la restauration dans leurs stades, qui ont été multipliés par 10, alors que les revenus commerciaux ont eux connu une hausse de 8%. A noter qu'onze des vingt premiers clubs de ce classement sont issus de la Premier League, dont les derniers entrants Leeds (18e avec 223 millions d'euros) et Newcastle (20e avec 212 millions d'euros), et que six des dix premières places sont occupées par des équipes anglaises.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.