Bordeaux : La faute d'orthographe dans le nom de Ben Arfa

Bordeaux : La faute d'orthographe dans le nom de Ben Arfa©Media365
A lire aussi

Guillaume Issner : publié le dimanche 25 octobre 2020 à 17h24

Les Girondins de Bordeaux ont mal orthographié le nom de Hatem Ben Arfa. La faute flagrante faite dans le vestiaire au dessus de la place du joueur a fait le buzz.



Les Girondins de Bordeaux se sont imposés ce dimanche après-midi (2-0) à domicile contre Nîmes. Cette rencontre marquait le premier match de Hatem Ben Arfa au Matmut Atlantique. Et l'ancien joueur de Valladolid s'est retrouvé impliqué, malgré lui, dans une situation plutôt cocasse en avant-match. HBA se souviendra longtemps de sa première à domicile, tout comme son nouveau club auteur d'une bourde insolite. Comme dans tous les vestiaires, il est noté dans celui des Girondins de Bordeaux le nom de chaque joueur au dessus de leur place. Jusque-là, rien d'anormal à signaler. Mais en lisant le nom de la recrue bordelaise, une faute d'orthographe interpelle.

« Ben Harfa », les Girondins suppriment leur tweet

Un H supplémentaire s'invite sur la pancarte, donnant lieu à « Ben Harfa » au lieu de « Ben Arfa ». Le club, qui a tweeté une photo du vestiaire avant la rencontre, l'a aussitôt supprimée quand les premiers internautes ont signalé l'erreur. Heureusement pour les Girondins, le maillot de leur protégé était bien orthographié et le numéro 8, pas rancunier, a réalisé un très bon match. Le joueur formé à l'Olympique Lyonnais est apparu en jambes. Il a débloqué la situation en fin de deuxième période. Sur une accélération dont lui seul a le secret, l'ex-international français (15 sélections) a provoqué le penalty qui amenait l'ouverture du score de Jimmy Briand. Hatem Ben Arfa est sorti du terrain avec 80 minutes dans les jambes. Les Girondins, eux, feront attention à l'orthographe du nom de leur joueur avant de poster la photo du vestiaire avant leur prochain match à domicile. Ce sera le 7 novembre contre Montpellier (10e journée de L1).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.