Baromètre L1 : Sanchez, Disasi, Brest... Les tops et les flops de la 4e journée

Baromètre L1 : Sanchez, Disasi, Brest... Les tops et les flops de la 4e journée©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 29 août 2022 à 11h09

Découvrez le top/flop de cette 4e journée de Ligue 1, avec les premiers buts marseillais d'Alexis Sanchez, la prestation XXL du Monégasque Axel Disasi au Parc des Princes et la défaite historique de Brest contre Montpellier.


Les tops

Alexis Sanchez (OM)

Pour sa deuxième titularisation, une semaine après avoir eu droit à plus d'une heure de jeu contre Nantes, Alexis Sanchez a passé 67 minutes sur la pelouse de l'Allianz Riviera dimanche, lors de la large victoire de l'OM face à Nice (3-0). L'occasion pour l'attaquant chilien de 33 ans d'ouvrir son compteur et même de signer un doublé, puisqu'après une belle frappe sous la barre pour inscrire le premier but de la rencontre, il a clôturé la marque avec un but de renard avant la pause. Prometteur.

Axel Disasi (Monaco)

Un roc. Qui pourrait bientôt faire du Parc des Princes son jardin... Dimanche soir, si Monaco a tenu en respect le PSG en clôture de la 4e journée de Ligue 1 (1-1), c'est notamment grâce à deux hommes : Mohamed Camara, intraitable dans l'entrejeu, et Axel Disasi, qui a tenu en respect Mbappé, Neymar et Messi. Le défenseur de 24 ans impressionne depuis le début de saison, et a encore signé une prestation pleine. De quoi donner encore plus envie au PSG de le recruter avant la fin de ce mercato estival ?

Faitout Maoussa (Montpellier)

Il ne fallait pas arriver en retard à Francis-Le Blé dimanche après-midi. Après une dizaine de minutes de jeu, Montpellier menait déjà 3-0 contre Brest, avant de finalement s'imposer sur un score record (7-0). Et Faitout Maoussa a été l'un des grands artisans de cet écrasant succès. L'ancien Rennais, positionné milieu gauche, aura été omniprésent, ouvrant le score avant de délivrer deux passes décisives.

Les flops

Brest

"On a été catastrophiques du début à la fin." Le jugement de Michel Der Zakarian était sans appel dimanche, à l'issue de la défaite historique du Stade Brestois contre Montpellier (0-7). Et les Bretons sont les premiers à encaisser cinq buts en 31 minutes dans l'élite depuis 2005... Rien ne s'est passé comme prévu face aux Héraultais pour les Brestois, qui restaient sur une victoire 3-1 à Angers. "Je ne suis pas psychologue mais quand on flatte les joueurs, la tête gonfle le match d'après", regrette encore leur entraîneur.

Karl Toko Ekambi (OL)

D'autres Lyonnais auraient pu figurer parmi les flops de cette 4e journée, comme Castello Lukeba ou Thiago Mendes, après le piteux match nul arraché à Reims dimanche après-midi (1-1). Mais Karl Toko Ekambi a presque tout raté au stade Auguste-Delaune, avec une multitude de ballons perdus et la frappe de la gagne envoyée bien loin du cadre à la dernière minute.

Melvin Bard (Nice)

Trois jours après sa difficile qualification pour la phase de groupes de la Ligue Europa au détriment du Maccabi Tel Aviv, Nice a totalement pris l'eau dimanche après-midi contre l'OM (0-3). Et Melvin Bard n'est pas étranger à cette déconfiture. L'arrière gauche des Aiglons a été à l'origine de l'ouverture du score et est apparu en grande difficulté jusqu'à son remplacement peu avant l'heure de jeu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.