Ligue des champions (F) : Le PSG attend l'OL en demi-finales

Ligue des champions (F) : Le PSG attend l'OL en demi-finales©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 30 mars 2022 à 23h34

Difficiles tombeuses du Bayern Munich en quarts de finale retour de la Ligue des champions (2-2, a.p., aller 2-1), les Parisiennes pourraient retrouver dans le dernier carré l'OL, qui va devoir renverser la Juventus jeudi.



Que ce fut dur ! Huit jours après leur victoire 2-1 à Munich, déjà à l'issue d'une rencontre compliquée, les Parisiennes ont eu besoin d'en passer par la prolongation mercredi soir au Parc des Princes pour éliminer le Bayern en quarts de finale de la Ligue des champions (2-2, a.p.). Longtemps bousculées, les joueuses de Didier Ollé-Nicolle ont égalisé en prolongation grâce à une frappe croisée de Ramona Bachmann, qui a délivré un Parc des Princes bien garni. Et qui permet au PSG de s'offrir une sixième demi-finale dans la compétition, la troisième de rang, face à l'OL où la Juventus. Des Lyonnaises battues 2-1 en Italie à l'aller et qui vont tenter de renverser la vapeur jeudi soir au Groupama Stadium.

A Paris, on était bien loin du record mondial battu un peu plus tôt au Camp Nou (91 553 spectateurs) lors du Clasico remporté par les Barcelonaises face aux Madrilènes dans le premier quart de finale du jour. Mais le PSG féminin a tout de même battu son record d'affluence, avec quelques 27 000 spectateurs dans les travées du Parc. Dont Kylian Mbappé et Juan Bernat, qui ont peut-être aperçu l'un des messages affichés par les ultras dans le virage Auteuil. "Présent, mais pas amnésique", pouvait-on lire sur cette banderole rappelant la piteuse élimination des Parisiens face au Real.

Si les Bavaroises, privées de sept joueuses, positives au Covid-19, ont dominé le début de match, ce sont les Parisiennes qui ont ouvert le score, contre le cours du jeu, à la 17e minute. Après un premier corner qu'elle venait de frapper, Sandy Baltimore, complètement excentrée le long de la ligne de touche, a décoché un centre-tir qui est venu se loger dans la lucarne opposée (1-0). Mais les visiteuses ont égalisé immédiatement, par l'intermédiaire de l'ancienne Lyonnaise Saki Kumagai, qui a repris à bout portant un ballon repoussé par Barbara Voitikova, la gardienne parisienne (1-1, 19e). Les Parisiennes, par l'intermédiaire de Grace Geyoro (25e) et, dans la foulée, de Kadidiatou Diani, ont bien tenté de reprendre l'avantage, mais Janina Leitzig restait vigilante.

Les Munichoises terminaient mieux la première période et débutaient bien l'entame du second acte. Elles manquaient toutefois de se faire surprendre sur un contre emmené par Marie-Antoinette Katoto, mais Baltimore ne parvenait pas à cadrer à l'entrée de la surface (52e). Quelques instants plus tard, Lea Schüller déviait une frappe de Klara Bühl pour permettre au Bayern de mener au score (1-2, 55e). Après un but refusé à Diani pour une faute sur Leitzig (76e), Katoto butait sur la gardienne allemande (78e), avant que Bühl et Lina Magull ne soient proches d'alourdir la marque dans les dernières minutes du temps réglementaire. En prolongation, Katoto, face au but vide, voyait sa frappe dégagée de la tête par Kumagai (99e), mais Bachmann, après un énième corner de Baltimore, ne se ratait donc pas, et offrait la victoire au PSG (2-1, 112e). Un succès acquis de haute lutte par ces "guerrières", comme les surnomment leurs supporters, qui ont encore prouvé qu'elles ne lâcheraient rien dans cette saison où elles n'auront pourtant pas été épargnées par les coups du sort.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.