C'est déjà fini pour les Bleus

C'est déjà fini pour les Bleus©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mardi 29 juin 2021 à 00h00

L'équipe de France est éliminée du championnat d'Europe. Les Bleus ont craqué ce lundi face à la Suisse au terme de la séance de tirs au but (3-3, 4-5 tab).



Le championnat d'Europe est déjà fini pour l'équipe de France, battue au bout du suspense par la Suisse ce lundi, en huitièmes de finale de la compétition (3-3, 4-5 tab). Rapidement menés au score, les Bleus ont frôlé une première fois la correctionnelle après un penalty stoppé par Hugo Lloris en début de seconde période. Si Karim Benzema a ensuite redonné l'espoir en claquant un doublé avant que Paul Pogba ne fasse le break, les Français ont été repris un extremis dans les arrêts de jeu. Obligés de disputer une prolongation, puis une séance de tirs au but, les protégés de Didier Deschamps ont craqué sur l'unique échec tricolore de Kylian Mbappé face à Yann Sommer. La Suisse affrontera l'Espagne en quart de finale le 2 juillet (18h00).

Les blessures de Lucas Digne et de Lucas Hernandez ont eu une incidence beaucoup plus importante que prévu. Organisés en 3-4-1-2 au coup d'envoi, les Tricolores ont rapidement été dépassés. Sans que leurs adversaires n'aient beaucoup à forcer, les Français ont logiquement concédé un premier but inscrit par Haris Seferovic dès le quart d'heure de jeu (0-1). Transparents, mangés, ne se parlant pas les uns aux autres, les partenaires d'un Clément Lenglet directement impliqué sur le but adverse ont ainsi traversé la première période comme des fantômes. Hormis deux frappes de Kylian Mbappé (26eme, 43eme) et une autre pas mieux ajustée d'Adrien Rabiot (29eme), les Bleus pouvaient s'estimer très heureux de ne pas avoir encaissé plus de buts.

Lloris allume la mèche, Benzema met le feu

Conscient du désastre, Didier Deschamps a tout de suite réagi. A la pause, le sélectionneur a décidé de changer de système pour revenir à un traditionnel 4-4-2, avec comme conséquence de laisser Lenglet au vestiaire pour faire entrer Kingsley Coman. Mais dans le jeu, les Français ont tout de suite craquer avec un penalty concédé par Benjamin Pavard, signalé à l'arbitre par le VAR. Moment crucial puisque sur la tentative de Ricardo Rodriguez, Hugo Lloris a sorti la parade décisive (55eme), une grande première pour le gardien en match officiel avec l'équipe de France. Et dans la foulée a débuté le festival Karim Benzema. Deux buts en deux minutes pour l'attaquant (57eme et 59eme) pour un premier retournement de situation.

Seferovic relance la Suisse

Enfin dans leur match, les Bleus ont ensuite fait le break sur un véritable bijou envoyé en lucarne par Paul Pogba (3-1, 75eme). A quinze minutes de la fin du match, les Français pouvaient y croire. Et pourtant... Pourtant les Suisses ont à leur tour renversé la table. Ou du moins ont-il d'abord réduit l'écart grâce au doublé de Haris Seferovic (3-2, 81eme), avant que Mario Gavranovic n'arrache la prolongation à l'aube des arrêts de jeu (3-3, 90eme). Trente minutes supplémentaires irrespirables durant lesquels les Bleus se sont montrés les plus dangereux avec une multitude d'occasions sans suite (94eme, 95eme, 109eme, 110eme, 114eme et 119eme). Pas suffisant pour éviter la loterie des tirs au but.

Les Suisses plus solides

Lors de l'ultime épreuve du soir, les Suisses ont pris le meilleur une dernière fois sur leurs adversaires tricolores, profitant du penalty raté par Kylian Mbappé pour valider leur billet pour les quarts de finale du championnat d'Europe. Les hommes de Vladimir Petkovic sont allés le chercher avec leurs tripes. Première historique pour la Nati qui s'offre ainsi une opposition de choix face aux Espagnols. Ce sera le 2 juillet prochain (18h00).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.