Real Madrid : La "fierté" de Benzema

Real Madrid : La "fierté" de Benzema©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 23 décembre 2021 à 08h51

Auteur d'un doublé, dont une ouverture du score splendide, Karim Benzema a encore porté le Real Madrid, victorieux 2-1 à Bilbao, où l'attaquant français a été acclamé à sa sortie.



Il a bien mérité la standing ovation de San Mames. Remplacé par Luka Jovic à la dernière minute du match entre l'Athletic Bilbao et le Real Madrid (1-2), Karim Benzema a été chaleureusement acclamé dans l'enceinte basque, où son talent n'est pas passé inaperçu. Car l'attaquant français a encore été grand mercredi soir, en signant un doublé pour permettre au futur adversaire du PSG en Ligue des champions de s'imposer lors de ce match pas évident, et de prendre huit points d'avance sur son dauphin, le Séville FC, à la trêve. Et puis, pour ne rien gâcher, il a inscrit un premier but exceptionnel, à l'issue d'un jeu en triangle avec Vinicius et Toni Kroos, pour ouvrir le score avec l'une des plus belles réalisations de la saison (4e). Et il a rapidement doublé la mise sur une ouverture déviée d'Eden Hazard (7e), dans ce match où tout s'est joué dans les dix premières minutes, Oihan Sancet réduisant l'écart quelques instants plus tard et inscrivant le dernier but de la soirée (10e).

"C'est ce que font les grandes équipes"

"J'aime San Mames. C'est un grand stade et cela me rend très heureux, a-t-il ensuite réagi au micro de la Movistar lorsqu'il a été interrogé sur cette ovation des supporters adverses. Mais ce qui me rend encore plus heureux et fier, c'est la victoire d'aujourd'hui. C'est bien de gagner ici, face à un adversaire très costaud. Même en souffrant, mais c'est ce que font les grandes équipes. Mon premier but ? Il était très beau mais surtout important, parce que ça nous a donné la confiance pour en mettre un second." Un doublé qui lui permet d'asseoir sa domination sur le classement des buteurs de la Liga avec désormais 15 buts, alors qu'il occupe la deuxième place de celui des passeurs (7 passes décisives). Une forme étincelante qui lui ferait presque regretter de devoir couper cet hiver...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.