FC Barcelone : L'hilarante sortie de Dembélé en français

FC Barcelone : L'hilarante sortie de Dembélé en français©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 04 février 2021 à 16h06

Ousmane Dembélé s'est encore laissé aller, en français, lors du spectaculaire quart de finale de Coupe du Roi entre Grenade et le Barça, avec une phrase hilarante lâchée à un adversaire en plein match.

 

Le FC Barcelone a bien failli subir une nouvelle désillusion mercredi soir. En déplacement sur la pelouse de Grenade en quarts de finale de la Coupe du Roi, l'équipe entraînée par Ronald Koeman était en effet menée 2-0 à quelques minutes du coup de sifflet final. Mais Antoine Griezmann a d'abord réduit l'écart (88e) avant d'offrir le but égalisateur à Jordi Alba (90e+2). Le Mâconnais a signé un doublé en prolongation (100e), et les Catalans se sont finalement imposés 5-3 lors de ce match fou, Griezmann, servi par son compatriote Ousmane Dembélé, délivrant une deuxième passe décisive à Alba sur le (magnifique) dernier but (113e). 

Remplaçant au coup d'envoi, l'ancien Rennais, entré peu après l'heure de jeu, a apporté toute son énergie à une formation catalane alors en difficulté. Il a aussi été l'auteur d'une hilarante sortie, en français dans le texte, à quelques instants de la fin du temps réglementaire. Alors que leurs hôtes menaient toujours 2-0 et que Carlos Neva prenait tout son temps pour effectuer une touche, Dembélé a dit au défenseur andalou de se presser. "Tranquilo" ("Tranquille"), lui a répondu ce dernier. Ce qui a eu le don d'énerver le champion du monde, qui a alors rétorqué, en français dans le texte : "Tranquilo de quoi, toi ?" 

Une phrase qui a évidemment ravi les réseaux sociaux, puisqu'elle a parfaitement été entendue à l'antenne lors de ce match à huis clos. Surtout que le Normand, d'un naturel désarmant, n'en est pas à son coup d'essai. Le mois dernier, il s'était cette fois lâché sur les arbitres de la demi-finale de Supercoupe d'Espagne contre la Real Sociedad. "Allez ni**** vos mères les arbitres ! Truc de ouf !", avait-il ainsi lancé.  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.