Coupe du Roi : La qualification dingue du Barça

Coupe du Roi : La qualification dingue du Barça©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 03 février 2021 à 23h40

Le FC Barcelone, mené 2-0 à Grenade à la 88eme minute mercredi, en quarts de finale de Coupe du Roi, est passé en prolongation (3-5).

C'est devenu une habitude : le Barça a encore été poussé au bout de la nuit par un adversaire à sa portée, en milieu de semaine. Il n'empêche que l'on signerait tous les jours pour une telle partie de bowling. Car ce match de coupe complètement débridé a vu les Blaugrana composter leur ticket au terme d'un renversement de situation assez sensationnel. Dans cette époque où les matchs pleuvent, on ne peut pas en banaliser un comme cela.

Tout avait pourtant si mal commencé pour la bande à Koeman. Kenedy a débloqué la situation pour Grenade à la demi-heure de jeu (1-0, 33e), au cœur d'un premier acte sans éclat pour un Barça stérile dans sa possession. Un Barça touché, et presque coulé dès le retour des vestiaires lorsque Soldado a doublé la mise en se jouant d'Umtiti à la course (2-0, 47e). Un nouveau match a alors commencé, sous l'impulsion d'un homme retrouvé : Antoine Griezmann.

Griezmann éblouissant !

Après une barre de Trincao, le champion du monde s'est procuré une grosse opportunité (83e) avant de pousser Escandell à la faute pour le but du 2-1 (88e). Mieux, c'est lui qui a permis à Barcelone d'arracher les prolongations en décalant Jordi Alba pour le but égalisateur dans les arrêts de jeu (2-2, 90e+2).

Mais le festival de Grizou n'était pas terminé, loin de là. Dans les arrêts de jeu, le Mâconnais a redonné l'avantage au Barça d'une tête bien claquée sur un service d'Alba, qui lui a rendu la pareille (2-3, 100e). L'inimaginable s'est alors produit lorsque Grenade a égalisé sur un penalty signé Fede Vico (3-3, 103e), mais il était écrit que le Barça aurait le dernier mot. De Jong, en forme depuis quelques semaines, a libéré les Blaugrana sur un ballon mal relâché par le portier adverse (3-4, 108e) avant qu'Alba n'y aille de son doublé sur un nouveau caviar extérieur du pied de... Griezmann (3-5, 113e). Vous suivez toujours ? On s'arrête là. A 13 jours d'un choc attendu par la planète entière, Barça rime définitivement avec remontada.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.