Supercoupe d'Espagne : Le Barça passe aux tirs au but

Supercoupe d'Espagne : Le Barça passe aux tirs au but©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 13 janvier 2021 à 23h40

Le FC Barcelone est le premier qualifié pour la finale de Supercoupe d'Espagne, en éliminant de justesse la Real Sociedad (1-1 a.p., tab : 3-2).

Privé de finale l'année dernière, le FC Barcelone sera bien présent au rendez-vous le week-end prochain pour essayer de remporter la Supercoupe. Mais, sa victoire en demi-finale de l'épreuve a été obtenue sans gloire. Contre la Real Sociedad, les hommes de Koeman, qui jouaient sans Lionel Messi, ont été sérieusement bousculés. Et ce n'est qu'après deux heures de jeu et l'épreuve des tirs au but qu'ils ont réussi à assurer leur strapontin (1-1 a.p.t.b. 3-2).

Un Barça moribond

Les Barcelonais ont été les premiers à scorer dans cette partie, et c'était plutôt flatteur. La Real Sociedad avait signé une meilleure entame de match et aurait mérité de prendre les devants. Les Basques n'ont pas été capables cependant de matérialiser ce bon contenu au tableau d'affichage. Et, ils se sont fait punir sur leur première véritable occasion concédée.

A la 39e minute, ils ont oublié Frenkie De Jong dans la surface. Le Néerlandais a eu tout le loisir de placer sa tête au premier poteau suite à un centre d'Antoine Griezmann. En prenant l'avantage, les Catalans ont fait le plus dur. Juste avant la pause, c'était l'idéal pour prendre l'ascendant dans le jeu. Pourtant, le second acte a vu l'équipe de Koeman lever considérablement le pied.

Contre ce Barça timoré, la Real a logiquement rétabli la parité. Six minutes après la reprise, Mikel Oyarzabal a transformé un pénalty que De Jong avait provoqué en touchant le cuir de la main (51e). Le milieu batave pensait se racheter dans la foulée, en tombant près des buts adverses. L'arbitre ne s'est cependant pas fait berner, et a sifflé un coup franc en faveur des Basques.

Ter Stegen héroïque

A 1-1, les débats se sont équilibrés, avec la prudence qui a pris le pas sur la prise de risques. Le temps règlementaire s'est achevé sans aucun autre but marqué, et il en est de même pour la prolongation. Les deux formations ont quand même eu les occasions pour en finir avant les tirs au but.

Le Français Ousmane Dembélé a eu deux balles de match, mais il s'est heurté à chaque fois sur le portier adverse, Remiro (63e et 100e). Griezmann aurait aussi pu se muer en héros, avec une double occasion sur coup franc non convertie (112e). Quant à la Real, elle a manqué de s'imposer à cause de Marc André Ter-Stegen. Le gardien allemand s'est distingué devant Zaldua (94e) et surtout Januzaj (115e et 117e). Face à l'ailier belge, il a même signé une remarquable envolée sur coup franc pour repousser le cuir sur son poteau.

L'équipe basque n'a pas eu de réussite sur ses tentatives, pas plus que durant l'exercice des tirs au but. Dans ce domaine, ayant le vent en poupe, Ter Stegen a encore fait la différence en sortant deux essais adverses.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.