Real Madrid - Ancelotti : "Si je suis là aujourd'hui, c'est grâce à Ramos"

Real Madrid - Ancelotti : "Si je suis là aujourd'hui, c'est grâce à Ramos"©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 20 octobre 2023 à 22h15

Durant 2 ans, entre 2013 et 2015, Carlo Ancelotti a eu Sergio Ramos comme capitaine au Real Madrid. Alors à la veille du déplacement du club merengue à Séville (samedi, 18h30), l'Italien affirmé qu'il ne serait "pas là" sans le désormais défenseur central du club andalou.


Sergio Ramos, c'est certain, sera sous le coup de l'émotion avant le coup d'envoi du match entre le FC Séville et le Real Madrid. Formé au sein du club andalou, qu'il a retrouvé cet été, le défenseur central va affronter le Real Madrid dont il a été capitaine et avec lequel il a notamment remporté 4 Ligues des Champions entre 2014 et 2018, dont une sous la direction d'un certain Carlo Ancelotti, au terme d'un scénario fou à Lisbonne contre l'Atlético de Madrid (égalisation dans les arrêts de jeu de la finale et succès 4-1 après prolongation, ndlr). Après 16 ans passés au Real, Ramos va donc retrouver, aussi, l'Italien, qui lui a adressé des éloges importantes ce vendredi en conférence de presse.

"S'il n'avait pas marqué ce but en finale, je ne serais probablement pas là"

"Je suis très attaché à lui. Si je suis là aujourd'hui, c'est grâce à Ramos. S'il n'avait pas marqué ce but en finale, je ne serais probablement pas là", a confié Ancelotti. A désormais 37 ans, l'ancien défenseur du PSG affiche une garantie compétitive importante et demeure un élément fixe de la défense d'un FC Séville 14ème de Liga et qui n'a pas gagné depuis 3 matchs toutes compétions confondues. "Je suis sûr qu'il va faire un grand match. Et s'il marque, qu'il fasse ce qu'il veut", a anticipé Ancelotti, visiblement toujours autant sous le charme des prestations réalisées par la vainqueur de la Coupe du monde 2010 avec l'Espagne. Figurant en tête de la Liga avec 2 points d'avance sur Gérone et 3 sur le Barça, le Real Madrid tentera de poursuivre sur sa lancée pré-trêve internationale, et le succès obtenu contre Osasuna (4-0).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.