Liga (J13) : Sans Benzema, le Real Madrid perd la tête

Liga (J13) : Sans Benzema, le Real Madrid perd la tête©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 07 novembre 2022 à 23h31

Toujours privé de Karim Benzema, mais aussi de Toni Kroos et Antonio Rüdiger, le Real Madrid a perdu contre le Rayo Vallecano son premier match de la saison en Liga (2-3), ainsi que la place de leader.



Il fallait bien que ça arrive. Invaincu depuis le début de saison en Liga, et leader avant son (court) déplacement sur la pelouse du Rayo Vallecano lundi soir, le Real Madrid a chuté à l'Estadio de Vallecas (2-3). Un revers qui profite au FC Barcelone, qui s'était emparé de la tête du classement grâce à son succès de samedi soir contre Almeria (2-0), pour le dernier match de Gerard Piqué sous le maillot du club catalan. Et le club merengue possède désormais deux longueurs de retard sur son éternel rival avant de recevoir Cadix jeudi soir pour le dernier match avant la trêve de la Coupe du monde. Une rencontre qui pourrait voir le retour de Karim Benzema. S'il avait rejoué la semaine dernière contre le Celtic en Ligue des champions, l'international tricolore, qui ressent toujours une gêne à la cuisse gauche, a été préservé pour cette rencontre.

Vivement la trêve...

Antonio Rüdiger, lui aussi trop juste, n'était pas non plus de la partie lundi soir, tout comme Toni Kroos, sous le coup d'une suspension. Des absences qui ont sans doute pesé lourd pour un Real mené dès la cinquième minute de jeu, et un but de Santi Comesana sur lequel Aurélien Tchouaméni n'est pas exempt de tout reproche. Sous pression, les hommes de Carlo Ancelotti sont tout de même parvenus à égaliser, suite à un penalty obtenu par Marco Asensio, avec l'aide de la VAR. Un coup de pied de réparation transformé par l'inévitable Luka Modric (1-1, 37e), avant qu'Eder Militao ne donne l'avantage aux visiteurs contre le cours du jeu (1-2, 41e). Un avantage de courte durée, puisque Alvaro Garcia a remis les deux équipes à égalité juste avant la pause (2-2, 44e), profitant des errances d'une défense madrilène apathique. Après l'heure de jeu, une main de Dani Carvajal a permis à l'ancien Toulousain Oscar Trejo d'offrir une victoire méritée au Rayo (3-2, 67e), 8e après ce troisième succès de rang. Vivement la trêve pour le Real, qui retrouvera Liverpool en Ligue des champions en février...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.