Bleuets : Laurienté, le but de l'année avant l'Euro ?

Bleuets : Laurienté, le but de l'année avant l'Euro ?©Media365

Paul Rouget : publié le lundi 22 mars 2021 à 13h44

Appelé par Sylvain Ripoll pour disputer avec les Bleuets la première partie de la phase finale de l'Euro suite au forfait de Moussa Diaby, le joueur des Merlus Armand Laurienté a inscrit un coup franc exceptionnel dimanche à Nantes. 

 

Tout va très vite pour Armand Laurienté. Trois semaines après avoir ouvert son compteur buts en Ligue 1 d'un superbe coup franc lors de la victoire de Lorient contre Saint-Etienne (2-1), face à qui il avait finalement signé un doublé, le jeune milieu de terrain (22 ans) a encore fait très fort dimanche. Il a permis aux Merlus d'égaliser à Nantes à quelques minutes du coup de sifflet final dans ce match de la peur (1-1), d'un coup franc lointain qui a déjà fait le tour du monde et pourrait être en lice pour le prix Puskas, le trophée de la FIFA récompensant le plus beau but de l'année. Et pour finir ce week-end décidément bien chargé, il a appris qu'il était retenu pour la première fois avec les Espoirs afin de disputer, à partir de jeudi, la première partie de la phase finale du Championnat d'Europe de la catégorie ! 

Suite aux forfaits de Moussa Diaby et d'Houssem Aouar, Laurienté a en effet été appelé par Sylvain Ripoll aux côtés du Niçois Alexis Claude-Maurice pour cette phase de groupes de l'Euro Espoirs, qui verra les Bleuets affronter successivement en Hongrie le Danemark (25 mars), la Russie (28 mars) puis l'Islande (31 mars). Il pourra notamment évoquer avec ses nouveaux coéquipiers ce coup franc "exceptionnel", dixit son entraîneur Christophe Pelissier. Pour le portier lorientais Matthieu Dreyer, qui côtoie l'ancien Rennais quotidiennement, "Armand a une frappe de balle incroyable. Elle part à une telle vitesse, c'est hallucinant, a-t-il ainsi confié après la rencontre, rapporte Ouest-FranceQuand il la prend bien, elle fait des effets, elle flotte, c'est ingérable pour un gardien. La balle bouge tout le temps, elle n'a jamais la même trajectoire. En l'ayant tous les jours à l'entraînement, je me rends compte que c'est hyper compliqué. Alors pour quelqu'un qui n'a pas l'habitude, il n'y a pas de recette miracle." En espérant que les futurs adversaires des Bleuets ne la trouvent pas ces prochains jours...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.