Un hommage à Maradona avant Argentine - Chili

Un hommage à Maradona avant Argentine - Chili©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 04 juin 2021 à 18h01

Un peu plus de six mois après la mort de Diego Maradona, l'Argentine a disputé son premier match depuis ce décès brutal qui avait secoué le monde du football (et pas seulement). Le moment était évidemment chargé d'émotion.



L'équipe d'Argentine disputait, face au Chili (1-1) dans la nuit de jeudi à vendredi, son premier match depuis la disparition de Diego Maradona, il y a plus de six mois. En effet, les équipes sud-américaines avaient été privées de rassemblement au mois de mars à cause du contexte sanitaire, contrairement à leurs homologues européennes. A cette occasion, les joueurs de l'Albiceleste ont tous revêtu un maillot floqué du n°10 pour l'hymne national et la photo d'avant-match, avec également une photo du "Pibe de Oro" ainsi que son année de naissance (1960) et le signe de l'infini à la place de la traditionnelle année de mort. Au stade de Santiago del Estero, où s'est disputée cette rencontre, on a aussi inauguré une statue du champion du monde 1986 devant l'enceinte.


Le capitaine Lionel Messi a pris la parole à l'issue de la partie : "Ce premier match sans lui, c'était très particulier. S'il n'était pas là au stade, il était toujours avec nous d'une certaine manière." La star du FC Barcelone, sextuple Ballon d'Or, a forcément cultivé une relation particulière avec son mentor tout au long de sa carrière. Tous les Argentins ont constamment fait de la "Pulga" le fils spirituel de Diego Maradona, qui a poussé la filiation jusqu'à inscrire un but incroyablement similaire à la fameuse chevauchée de son aîné contre l'Angleterre, en quarts de finale du Mondial 1986 (2-1, un match également marqué par la non moins célèbre "main de Dieu"). C'était en Coupe du Roi, face à Getafe (5-2), en avril 2007. Lionel Messi avait seulement 19 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.