Guerre en Ukraine : Le Graët se félicite de l'exclusion de la Russie

Guerre en Ukraine : Le Graët se félicite de l'exclusion de la Russie©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le lundi 28 février 2022 à 22h37

Ce lundi soir, Noël Le Graet s'est exprimé concernant la décision de l'UEFA et de la FIFA d'exclure la Russie de toutes leurs compétitions. Il s'est montré satisfait du choix effectué.


Une réaction de satisfaction. Alors que l'invasion russe continue en Ukraine, de lourdes sanctions ont été prononcées ce lundi. Notamment celle d'exclure la Russie de toutes les compétitions internationales. La décision de l'UEFA et de la FIFA a été saluée par le président de la FFF, Noël Le Graet. Consécutivement à un échange téléphonique avec le patron de la FIFA, Gianni Infantino, le dirigeant s'est confié auprès de RMC Sport. "C'était la décision à prendre. La Coupe du monde aura lieu mais sans la Russie. C'est allé trop loin. Les sanctions économiques, c'est bien, mais ce n'est pas suffisant. Il faut marquer le coup. L'UEFA et la FIFA ont montré leur unité sur ce dossier", a-t-il expliqué.

Le Graët fidèle à sa ligne de conduite

Un avis qui n'est pas surprenant étant donné que dimanche, lors d'un entretien accordé au Parisien, il avait exprimé son opinion, assez tranché, concernant une éventuelle exclusion de la Russie de la Coupe du monde au Qatar. "Le monde du sport, et en particulier du football, ne peut pas rester neutre", avait-il expliqué, avant de préciser : "Je ne m'opposerai certainement pas à une exclusion de la Russie".

Plus tôt dans la journée de ce lundi, la Fédération russe de football a contesté la décision de la FIFA et de l'UEFA de l'exclure de toutes leurs compétitions. Elle a notamment souligné "un caractère discriminatoire évident et nuit à un grand nombre d'athlètes, d'entraîneurs, d'employés de clubs et d'équipes nationales et, surtout, à des millions de supporters russes et étrangers, dont les organisations sportives internationales doivent protéger les intérêts en premier lieu", dans son communiqué officiel, se réservant "le droit de contester la décision de la FIFA et de l'UEFA conformément au droit international du sport".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.