Des "faux" fans au Mondial ? Le Qatar dément

Des "faux" fans au Mondial ? Le Qatar dément©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 16 novembre 2022 à 13h47

Après une parade à Doha de présumés supporters de certaines des équipes du Mondial qui a fait polémique, le Qatar rejette "totalement" les accusations.



Les images ont fait le tour du monde. Dans des vidéos publiées sur les réseaux sociaux et très relayées depuis le début de semaine, on peut voir des supporters des différentes nations qualifiées pour le Mondial défiler à Doha, à quelques jours du coup d'envoi de la compétition. Mais beaucoup, dont les principaux supporters des sélections concernées, ont estimé qu'il s'agissait de « faux » supporters, embauchés pour faire monter l'ambiance de manière artificielle, ce qui ne serait pas une première au Qatar. L'émirat, via un communiqué de son Comité suprême, a vertement répondu à ces accusations.

"Des supporters des quatre coins du globe - dont beaucoup ont élu domicile au Qatar - ont récemment contribué à l'ambiance locale en organisant des marches et des défilés de supporters dans tout le pays et en accueillant les différentes équipes nationales à leurs hôtels. De nombreux journalistes et commentateurs sur les réseaux sociaux ont émis des doutes sur le fait qu'il s'agisse de « vrais » supporters. Nous rejetons totalement ces affirmations, qui sont aussi décevantes que peu surprenantes", peut-on lire dans ce texte, rapporte RMC.

"Nous rejetons totalement ces affirmations"

"Le Qatar, comme le reste du monde, est composé de fans de football de tous les horizons, dont beaucoup partagent des liens émotionnels avec plusieurs nations. Dans différents endroits du monde, les supporters ont des traditions qui diffèrent, des façons différentes de faire la fête, et si cela peut contraster les habitudes en Europe ou en Amérique du Sud, cela ne signifie pas pour autant que la passion pour le football est moins authentique. Les journalistes sur le terrain qui parlent et rencontrent ces supporters se rendent compte de la réalité."

Sur place, l'AFP a décrit la présence de travailleurs migrants, de Qatariens et d'Indiens parmi les supporters lors de ce défilé qui a fait polémique. Et s'il y a une forte communauté indienne au Qatar, que beaucoup sont passionnés de football, et que l'Inde faisait partie, en juillet, du Top 10 des pays où les places du Mondial étaient le plus vendues selon la FIFA, cette parade n'en reste donc pas moins étonnante.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.