Coupe du monde : L'Australie candidate pour 2030 ou 2034

Coupe du monde : L'Australie candidate pour 2030 ou 2034©Media365
A lire aussi

Romain Fiore, Media365, publié le jeudi 12 août 2021 à 13h30

Alors que l'Australie va organiser la prochaine Coupe du monde de football féminin en 2023 et les Jeux Olympiques à Brisbane en 2032, le pays souhaiterait profiter de cet élan pour accueillir la Coupe du monde de football masculin en 2030 ou 2034.

L'Australie veut être une des nouvelles places fortes du sport international dans la prochaine décennie. Pour commencer, l'île a obtenu il y a déjà quelques années maintenant l'organisation de la prochaine Coupe du monde féminine de football en 2023, lors de laquelle les Matildas pourraient bien créer la surprise après une belle quatrième place aux Jeux Olympiques cet été. Depuis, le comité olympique australien a emboité le pas. En effet, après avoir obtenu l'organisation des JO en 2000 à Sydney, le pays d'Océanie a obtenu ceux de 2032 à Brisbane, alors seule véritable ville candidate pour l'organisation. Désormais, l'Australie rêve d'accueillir la Coupe du monde de football masculin. Alors que celles de 2022 et 2026 se dérouleront au Qatar et en Amérique du Nord (Canada, États-Unis et Mexique), le plus grand pays d'Océanie souhaiterait accueillir celle de 2030 ou 2034 pour continuer sur son élan et réutiliser les infrastructures mises en place. C'est Rod McGeoch, l'un des organisateurs de la candidature de Sydney en 2000, qui l'a annoncé au journal The Australian. « J'ai commencé à travailler sur une possible candidature pour 2030... Je pense qu'on doit commencer », a-t-il déclaré.

« Un tremplin vers d'autres compétitions de la FIFA »


Pour James Johnson, le patron de la Fédération australienne de football, il faut que l'Australie profite de l'organisation de la Coupe du monde féminine, partagée avec la Nouvelle-Zélande. « Nous allons organiser une grande compétition en 2023. Nous devons en tirer le meilleur parti possible et cela pourrait être un tremplin vers d'autres compétitions de la FIFA », a-t-il expliqué. Il argumente en utilisant l'exemple du Canada et du Brésil qui ont accueilli la Coupe du monde féminine et masculine, mais aussi les JO en l'espace de quelques années. Malgré tout, la Fédération pense que 2034 serait plus réaliste car l'attribution de 2030 devrait probablement revenir à un pays européen, après un Mondial au sein d'un pays de la zone asiatique en 2022 (dont font partie les Socceroos), puis un en Amérique du Nord en 2026. Pour rappel, l'Australie avait déjà tenté sa chance, sans succès, pour 2022 et avait défrayé la chronique avec une candidature qui aura coûté pas moins de 28 millions d'euros aux contribuables, le tout sans résultat probant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.