CM 2022 : Le Pérou en barrages, le Brésil déroule

CM 2022 : Le Pérou en barrages, le Brésil déroule©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 30 mars 2022 à 08h47

Le Pérou continue de rêver au Mondial 2022. Dans la nuit de mardi à mercredi, la Rojiblanca a validé son ticket pour les derniers barrages du mois de juin, en dominant le Paraguay (2-0) lors de l'ultime journée sud-américaine.



Le Pérou n'avait qu'à finir le travail en battant le Paraguay, et les Incas n'ont pas failli à leur mission en s'imposant 2-0. Grâce à deux buts en première période de Lapadula (5eme) et Yotun (42eme), le travail était fait dès la mi-temps pour les locaux, qui sécurisent ainsi la cinquième place de barragiste dans la zone Amérique du Sud. Face à des Paraguayens déjà éliminés, les Péruviens n'ont donc pas été rattrapés par l'enjeu.

Adversaires de l'équipe de France en 2018 (1-0 pour les Bleus), ils défieront en juin, au Qatar, le vainqueur de la finale océanienne entre la Nouvelle-Zélande et les îles Salomon qui se dispute mercredi soir - déjà au Qatar, où le mini-tournoi de la zone Océanie a été organisé à la hâte durant dix jours (le deuxième barrage de juin opposera le vainqueur d'Australie - Emirats arabes unis au quatrième de la zone CONCACAF, a priori le Costa Rica ou les Etats-Unis). En cas de victoire lors de cette ultime rencontre - probablement face aux Néo-Zélandais, grands favoris -, le Pérou disputerait la sixième phase finale de son histoire et la deuxième de rang, une passe de deux que le pays n'a réussi qu'une fois en 1978 et 1982. En revanche, c'est l'élimination pour la Colombie et le Chili, qui espéraient un faux pas.

Les Colombiens ont gagné pour rien au Venezuela (0-1) sur un penalty de James Rodriguez, tandis que les Chiliens ont été vaincus à domicile par l'Uruguay (0-2) et des buts tardifs de Luis Suarez et Federico Valverde. Le choc entre l'Equateur et l'Argentine s'est soldé par un nul (1-1), les Equatoriens égalisant dans le temps additionnel, et le Brésil assure une symbolique première place en se baladant en Bolivie (0-4). Au-delà du doublé de Richarlison, ce succès de la Seleçao est à placer sous le signe de l'OL, avec deux autres buts de Lucas Paqueta et Bruno Guimaraes, parti cet hiver pour Newcastle. Même si le dernier Brésil - Argentine venait à être rejoué, les partenaires de Neymar et Marquinhos sont certains de conserver leur leadership avec six points d'avance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.