Le PSG éliminé par son propre gardien !

Le PSG éliminé par son propre gardien !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 01 février 2022 à 09h52

Prêté par le PSG à Nice, Marcin Bulka a sorti les Parisiens de la Coupe de France en brillant lors de la série des tirs au but.



Les anciens Parisiens vont souvent des misères au PSG. Une tradition ancestrale qui s'est encore perpétuée ces dernières années, avec, en vedette, le but de Kingsley Coman, formé au club, lors de la défaite en finale de la Ligue des champions 2020 face au Bayern Munich (0-1). Et lundi, c'est un gardien prêté par le PSG à Nice qui a été le bourreau des joueurs de la capitale en huitièmes de finale de la Coupe de France.

Débarqué libre de Chelsea en 2019, Marcin Bulka (22 ans) n'a joué que deux matchs officiels sous le maillot parisien, à chaque fois en début de saison, à l'été 2019 puis un an plus tard, quand les internationaux n'étaient pas encore disponibles. Prêté lors du dernier exercice à Carthagène, en deuxième division espagnole, puis à Châteauroux, le portier polonais a débarqué à Nice à l'intersaison, et disputait lundi soir au Parc des Princes son deuxième match avec les Aiglons, après avoir déjà suppléé Walter Benitez au tour précédent face à Cholet.

Et c'est donc lui, après avoir repoussé un premier penalty de Leandro Paredes, qui a qualifié son équipe pour les quarts de finale de la Coupe de France en mettant en échec son ancien coéquipier Xavi Simons (0-0, 6-5 t.a.b.). "Xavi, je le connais, a-t-il ensuite déclaré. Des fois, il faut essayer toutes les possibilités pour divertir les joueurs. J'ai essayé ça. Je ne sais pas si c'est cela qui explique mon arrêt, mais au final, il n'a pas marqué."

Bulka : "Beaucoup de respect pour le PSG"

"Je l'ai trouvé calme, serein, sûr de lui, dans le domaine aérien mais aussi sur des prises de balles, a souligné son entraîneur Christophe Galtier en conférence de presse. Et Marcin a été décisif lors de la séance de tirs au but. Le choix était lié au fait que j'avais besoin de voir Marcin face à un adversaire plus important que Cholet lors du tour précédent. J'ai fait jouer Marcin, c'est parce qu'il a eu le Covid, contrairement à Walter Benitez. Je voulais que Marcin ait des repères s'il devait rentrer en championnat."

L'intéressé a lui vécu "une grande émotion", comme il l'a confié au micro de France 3. "C'est un peu la folie ! Mais j'ai beaucoup de respect pour le PSG, je suis prêté par ce club." Avant de poursuivre en conférence de presse. "Il faut tout donner sur le terrain pour lui montrer que je mérite aussi de jouer. Et je pense qu'aujourd'hui, je l'ai montré." Et le club à qui il appartient, qui regrette sans doute de ne pas voir inclus de clause dans le prêt l'interdisant de disputer ce match, ne dira sans doute pas le contraire...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.