Copa Libertadores : Palmeiras en finale, la fête comme au bon vieux temps

Copa Libertadores : Palmeiras en finale, la fête comme au bon vieux temps©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 13 janvier 2021 à 19h26

Palmeiras est le premier qualifié pour la finale de Copa Libertadores, en attendant Santos ou Boca Juniors en adversaire. A Sao Paulo, le coronavirus n'existait absolument pas pour des supporters en extase massive.



Malheureuse preuve du peu d'intérêt des Brésiliens face à la pandémie de Covid, les supporters de Palmeiras ont célébré la qualification pour la finale de Copa Libertadores (l'équivalent de la Ligue des Champions en Amérique du Sud) comme si de rien n'était. Dans la joie et l'allégresse la plus totale, quasiment personne n'a de masque dans les rues bondées et enflammées de Sao Paulo - les scènes étaient globalement les mêmes pour escorter le bus des joueurs avant le match. Le club brésilien s'est incliné 2-0 à domicile face à River Plate, mais bénéficie de son exploit encore plus important à l'occasion du match aller, une victoire 3-0 en Argentine.

Pas de Boca - River en finale

Les visiteurs menaient déjà 2-0 à la mi-temps, le stress de la "remontada" est donc loin d'avoir été anodin pour les joueurs de Palmeiras. Mais il n'y aura finalement pas de Superclasico Boca - River en finale, l'autre club de Buenos Aires jouant sa qualification mercredi lors d'un second duel brésilo-argentin, sur le terrain de Santos (0-0 à l'aller).


Palmeiras est l'équipe la plus titrée du Brésil (dix championnats, contre huit pour Santos), mais en revanche ce n'est pas le cas au niveau continental. Le club a ainsi gagné une Copa Libertadores en 1999, pour trois finales perdues (1961, 1968, 2000), alors que six autres formations brésiliennes se sont imposées au moins deux fois au total : trois sacres pour Santos (1962, 1963, 2011), Sao Paulo (1992, 1993, 2005) et Grêmio (1983, 1995, 2017), deux couronnes pour Cruzeiro (1976, 1997), l'Internacional (2006, 2010) et le tenant Flamengo (1981, 2019). Parmi les noms connus à Palmeiras, on retrouve notamment en attaque Luiz Adriano (33 ans), l'ancien attaquant du Shakhtar, de l'AC Milan ou du Spartak Moscou. La finale de cette édition 2020 aura lieu le 31 janvier à Rio de Janeiro.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.