CAN : L'arbitre de Tunisie - Mali victime d'une insolation ?

CAN : L'arbitre de Tunisie - Mali victime d'une insolation ?©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le jeudi 13 janvier 2022 à 13h55

La température excessive pourrait être à l'origine des errements de M. Sikazwe.



Mais qu'a-t-il bien pu passer par la tête de Janny Sikazwe ? L'arbitre zambien est devenu la risée de la CAN et du football mondial en sifflant la fin de la rencontre Tunisie-Mali à la 85e minute, avant de reprendre, puis d'y mettre un terme définitif alors que le chronomètre du stade de Limbe affichait 89 minutes et 45 secondes. Vent debout, le camp tunisien a refusé ensuite de reprendre la partie.

Si la Confédération africaine de football n'a pas tranché officiellement, se contentant d'annoncer qu'elle avait recueilli "tous les rapports nécessaires auprès des officiels présents", le patron des arbitres de la CAN, Essam Abdel-Fatah, a d'ores et déjà avancé une hypothèse. L'arbitre de 42 ans aurait été victime d'un coup de chaud. Disputée sous une température de 36 degrés et par un taux d'humidité de 65%, la partie était physiquement éprouvante pour tous ses acteurs, arbitre compris. Cela expliquerait le "bug" de Sikazwe, apparu groggy et conduit à l'hôpital au terme de la rencontre pour y subir des examens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.