Rami : "Je compte bien m'intégrer dans ce milieu !"

Rami : "Je compte bien m'intégrer dans ce milieu !"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le mercredi 04 novembre 2020 à 20h05

Petit à petit, Adil Rami (34 ans) prépare sa reconversion. Sans trop de surprise, le showman des champions du monde 2018 a été invité par RMC à devenir consultant, ce qui sied à ravir au nouveau défenseur du Boavista.



Adil Rami, nouveau consultant sur RMC, s'est exprimé sur son nouveau rôle dans un entretien accordé à L'Equipe : "Je ne pense pas être une grande gueule, je dis juste ce que je pense... Et sans vouloir vexer, parce que j'ai aussi un côté très sensible. J'aime les gens !" Désormais défenseur du Boavista, au Portugal, le champion du monde (seul joueur de champ à ne pas avoir disputé une minute en Russie) assure qu'il n'aurait pas accepté la proposition s'il évoluait encore en Ligue 1 : "Ça aurait été très délicat d'en commenter l'actualité en y jouant moi-même." Rami assure qu'il "aime déjà ça" : "Avec du travail et des conseils, sans changer ni ma nature ni mon petit cheveu sur la langue, je compte bien m'intégrer dans ce milieu !"

"J'ai appelé ma mère et je lui ai dit que je n'en pouvais plus"

Pour lui, si Steve Mandanda est peut-être le plus près de le rejoindre dans cette nouvelle carrière parmi les autres champions du monde, en raison de son statut de doyen des Bleus, il cite également Olivier Giroud : "Il est très intelligent, avec une très belle élocution. Il pourrait le faire... Ça amènerait une touche plus sérieuse, en opposition avec mon style plus fun."


Rami révèle également avoir eu un déclic en 2013, lorsqu'il est arrivé à Milan : "J'ai appelé ma mère et je lui ai dit que je n'en pouvais plus de donner une image lisse de moi, de devoir bien parler, être posé. Désolé, ce qui me plaît, je le dis, ce que j'aime moins aussi. Je voulais être honnête avec moi-même. J'aime bien rigoler, ça ne m'empêche pas d'être dedans et à fond pendant 90 minutes sur un terrain." Même si on se souvient d'un Rami déjà très nature avant cette échéance, par exemple lors du titre de champion à Lille en 2011.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.