Quand Habib Beye recadrait Pierre Ménès

Quand Habib Beye recadrait Pierre Ménès©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 24 mars 2021 à 10h12

Dans la tourmente après la diffusion du documentaire de Marie Portolano sur les journalistes sportives, Pierre Ménès aurait eu, dans le passé, une altercation avec Habib Beye, également consultant pour Canal+ et qui lui reprochait son comportement avec les femmes. 

 

Entre les deux hommes, "le ton était monté très haut". Si Canal+ est accusé d'avoir voulu protéger son consultant vedette Pierre Ménès, dont le passage dans le fameux documentaire de Marie Portolano ("Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste"), qui lui rappelait cet épisode où il avait soulevé sa jupe en public sur le plateau du Canal Football Club, n'a pas été diffusée par la chaîne cryptée dimanche mais le lendemain sur C8 dans TPMP, son collègue Habib Beye n'aurait pas toléré le comportement de l'ancien journaliste de L'Equipe avec les femmes. 

Le quotidien sportif révèle qu'ils auraient eu une sérieuse altercation après l'émission "Un soir de Classique". L'ancien défenseur de l'OM aurait "sévèrement reproché à Ménès de mal se comporter avec les femmes, rappelant ce qu'il s'était passé avec Portolano. Le ton était monté très haut. Beye avait aussi, dans la foulée, interpellé les autres journalistes présents, leur reprochant leur silence devant pareille attitude." 

"On ne peut plus rien faire"

Dans la séquence finalement diffusée lundi dans l'émission de Cyril Hanouna, où Ménès était invité mais n'a pas été franchement bousculé, il se voyait rappeler par Marie Portolano ce moment où il lui avait soulevé sa jupe, prenant une claque en retour. Un moment dont il assurait n'avoir aucun souvenir, et qu'il serait prêt à recommencer. "Mais si tu étais un mec, c'est sûr que je n'aurais pas soulevé ta jupe", a-t-il notamment tenté de se défendre devant sa collègue journaliste, après lui avoir fait une nouvelle remarque déplacée : "Je vois qu'aujourd'hui tu ne m'as pas gâté niveau décolleté..." 

Il a fini par s'excuser timidement sur le plateau de C8, sans vraiment convaincre avec sa défense "on ne peut plus rien dire, on ne peut plus rien faire", alors qu'était également présente Francesca Antoniotti, qu'il avait embrassée de force en 2016 dans l'émission "Touche pas à mon sport". Une scène où elle a reconnu avoir été "humiliée". A noter que la séquence impliquant son ancienne collègue Isabelle Moreau, en pleurs dans le documentaire après avoir revu les images d'une scène similaire, où il l'avait embrassée par surprise en direct dans le Canal Football Club, n'a elle pas été diffusée. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.