Belgique : Pour essayer de forcer son départ, il se pointe avec le maillot d'un club rival

Belgique : Pour essayer de forcer son départ, il se pointe avec le maillot d'un club rival©Media365
A lire aussi

Marie Mahé : publié le mercredi 06 janvier 2021 à 09h20

Pour essayer de forcer son départ, Didier Lamkel Zé, pensionnaire du Royal Antwerp, s'est pointé, lors de l'entraînement de ce lundi, avec le maillot du rival Anderlecht.



Il s'agit, à n'en pas douter, d'une méthode peu commune. En Belgique, Didier Lamkel Zé, âgé aujourd'hui de 24 ans, souhaite quitter son club actuel, à savoir le Royal Antwerp. Et pour forcer son départ, l'ailier gauche l'a montré d'une façon vraiment particulière. En effet, le Camerounais s'est pointé avec le maillot de l'un des club rivaux, à savoir celui d'Anderlecht, à l'occasion de l'entraînement programmé ce lundi. Une tunique même floquée, au nom de Yannick Bolasie. Une idée certainement inédite et qui ne manque pas, non plus, de piquant. D'ailleurs, cela n'a visiblement pas plu à grand monde au sein de son club actuel, puisque l'entrée du centre d'entraînement lui a été tout bonnement refusée, ce lundi. Et, selon Le Soir, cet épisode se serait répété le lendemain et l'entrée du centre d'entraînement lui aurait donc été de nouveau refusée, ce mardi. Finalement, on l'aurait ensuite autorisé à participer à la séance du jour.

Didier Lamkel Zé s'est ensuite excusé

Sur ses propres réseaux sociaux, le principal intéressé a totalement assumé son geste. En effet, il a même ainsi notamment déclaré : « Et demain, ce sera celui du Beerschot, C'est la fin d'une belle histoire. Ma tête n'est plus ici, donc je veux partir. Je veux partir en Grèce, c'est simple. J'ai donné mon accord, personne ne peut jouer avec ma carrière. » Ses posts, accompagnés de plusieurs photos de son fameux méfait, ont, depuis, été retirés. Depuis désormais quelques semaines déjà, l'ancien pensionnaire de Lille et de Niort tente donc de forcer son transfert en Grèce, et plus précisément du côté du Panathinaïkos, club désormais entraîné par un certain Laszlo Bölöni, son ancien mentor.



Avant cet événement, le joueur était déjà écarté de l'équipe par Ivan Leko, parti, depuis, du côté de la Chine. Mais même après le départ de l'entraîneur, Didier Lamkel Zé n'avait, depuis, toujours pas retrouvé sa place au sein du groupe du club basé à Anvers. Désireux visiblement de calmer le jeu, le joueur a publié une vidéo d'excuses, sur le compte Twitter officiel de son club.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.