Manchester United : Ronaldo fracassé par un ancien de Liverpool

Manchester United : Ronaldo fracassé par un ancien de Liverpool©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 04 août 2022 à 14h15

Lors de l'émission Overlap, Jamie Carragher, l'ancien joueur de Liverpool, s'en est pris à Cristiano Ronaldo, dont la situation pollue de plus en plus l'intersaison de Manchester United.



Il y a un an, quand Cristiano Ronaldo faisait son grand retour à Manchester United, peu auraient imaginé un tel scénario quelques mois plus tard. En effet, l'histoire était alors belle avec le Portugais à nouveau dans son jardin d'Old Trafford, là où il s'est fait connaitre aux yeux de tous de 2003 à 2009. Depuis, les choses ont bien changé et la situation du quintuple Ballon d'Or occupe énormément l'espace médiatique de l'intersaison des Red Devils. Si l'intéressé a fait son retour à l'entraînement dernièrement, Erik ten Hag s'en est récemment pris à lui suite à son attitude lors du match amical contre le Rayo Vallecano (1-1), dimanche dernier. Invité à réagir à cela, Jamie Carragher s'est montré clair sur le sujet. « J'ai toujours pensé que c'était une signature bizarre, a confié l'ancien joueur de Liverpool. J'ai toujours senti que cette situation arriverait, même si Ronaldo a fait de bonnes choses. »

Ronaldo, un indésirable chez les Red Devils ?

« Aucun autre club en Europe ne le veut actuellement. Je peux me tromper mais il ne semble pas que United puisse s'en séparer. Et si vous demandez à ten Hag, je pense qu'il ne le veut pas non plus. Je ne suis même pas sûr que le vestiaire de Manchester United veuille Cristiano Ronaldo actuellement », a par la suite enchaîné Carragher, lors de l'émission Overlap. Egalement présent lors de celle-ci, Gary Neville est allé dans le sens du consultant de Sky Sports. « S'il veut partir, Manchester United devrait faciliter son départ. Chaque conférence de presse que fait ten Hag est polluée par le problème Ronaldo, a poursuivi l'ancien latéral droit mancunien. Si un joueur devient le facteur dominant, une distraction pour le manager lors des conférences de presse, il n'y a qu'une chose à faire. On le sait tous. Tu dois parfois reculer pour avancer. » Décidément, vivement que ce feuilleton se termine pour les différents acteurs du dossier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.