Angleterre : La Premier League serre la vis face aux supporters

Angleterre : La Premier League serre la vis face aux supporters©Panoramic, Media365
A lire aussi

Clément Pédron, Media365, publié le lundi 25 juillet 2022 à 18h45

Face aux nombreux envahissements de terrain la saison dernière et à un usage massif des engins pyrotechniques, la Premier League a décidé de durcir le ton en matière de sanctions. Des peines de prison sont aussi envisagées.



Beaucoup citaient l'exemple de l'Angleterre en matière de gestion des supporters. Et bien ce lundi, la Premier League a tapé du poing sur la table en vue de la saison prochaine. Dans leur ligne de mire, les envahissements de terrain ainsi que l'utilisation des engins pyrotechniques. En effet l'an dernier, le championnat anglais a été le théâtre d'une augmentation de ces infractions avec en point d'orgue, l'agression physique subie par le Français Patrick Vieira (entraîneur de Crystal Palace) et Billy Scharp, l'attaquant de Sheffield United par des supporters. Avec le soutien de la Ligue Anglaise (EFL), la Premier League a annoncé la mise en place de nouvelles sanctions, plus fermes et dissuasives, pour annihiler ces comportements. En plus, l'instance anglaise souhaite interdire la diffusion des images montrant ces pratiques pour que les auteurs ne se congratulent pas lorsqu'ils commettent ces faits. Ces décisions ont été validées par la FSA (Football Supporters' Association), l'association de supporters la plus dominante en Angleterre et au pays de Galles.

Des peines de prison pour dissuader

Comme indiqué dans le communiqué, les comportements discriminatoires, la consommation de drogues ou encore les jets d'objets, sont également dans le viseur de la Premier League. Cette dernière précise que "tous les contrevenants identifiés seront signalés par les clubs à la police et des poursuites pourraient entraîner un casier judiciaire permanent, ce qui pourrait affecter leur emploi ainsi que leur scolarité, mais également entraîner une peine de prison." L'EFL indique également que les parents seront aussi considérés comme fautifs si leur enfant commet un méfait. C'est par exemple ce qu'il s'est passé à Middlesbrough en mai dernier où un père de famille a été banni à vie car son fils a pénétré dans l'aire de jeu lors du match contre Stoke City. La Premier League a désormais clarifié sa ligne de conduite : " toute personne qui entre sur le terrain et les personnes identifiées portant ou utilisant des pièces pyrotechniques ou des bombes fumigènes recevront désormais une interdiction automatique de stade. Ces interdictions pourraient également être étendues aux parents ou tuteurs accompagnant les enfants qui participent à ces activités."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.