Une légende du Dakar accusée de non-assistance à personne en danger

Une légende du Dakar accusée de non-assistance à personne en danger©Panoramic

6Medias, publié le lundi 15 janvier 2018 à 19h10

Nouveau coup dur pour Stéphane Peterhansel ? Retardé (+1h45) vendredi lors de la 7e étape, celui qui a remporté à treize reprises le Dakar a perdu toute chance cette année. Mais il est accusé maintenant de non-assistance à personne en danger par un autre pilote, explique Sport.fr qui cite la télévision espagnole Teledeporte.

Les faits remonteraient justement à cette 7e étape entre La Paz et Uyuni en Bolivie. Le pilote de quad néerlandais, Kees Koolen, aurait été percuté par une Peugeot 3008 officielle selon ses dires. Mais surtout, deux autres véhicules lui seraient passés devant sans s'arrêter. Il réclamait pourtant assistance.



Parmi les pilotes visés : Stéphane Peterhansel donc, mais aussi l'Espagnol Carlos Sainz (actuellement leader) et Mini Yazeed Al-Rajhi. Sauf que Kees Koolen n'a pas précisé celui qui l'aurait percuté. Dans les faits, un tel acte peut être lourdement sanctionné explique Sport.fr, rappelant le règlement. "Il est rappelé que l'éthique commande de s'arrêter lorsqu'un accident est constaté par un équipage afin que celui-ci s'assure du mode d'intervention le plus approprié entre son intervention et l'arrivée des secours". Mais surtout que : "Tout équipage témoin d'un accident mettant en danger physique un autre concurrent doit, dans l'ordre, s'arrêter, sécuriser la zone, apporter les premiers secours et attendre l'arrivée des secours ou d'un autre véhicule".
Le pilote néerlandais du quad, Kees Koolen, aussi PDG de Booking.com, voulait porter réclamation, mais se serait ravisé dimanche soir. Coup d'épée dans l'eau ?

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU