NHL : Il s'arrache une dent en plein match !

NHL : Il s'arrache une dent en plein match !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 24 janvier 2023 à 13h15

Lors du match NHL entre les Toronto Maple Leafs et les New York Islanders, le joueur new-yorkais Brock Nelson s'est arraché lui-même une dent après avoir pris un coup de crosse !



Bon sang ne saurait mentir. Issu d'une famille de hockeyeurs, Brock Nelson, dont le grand-père et le grand-oncle ont remporté le titre olympique avec les Etats-Unis en 1960, a fait ce que seul un hockeyeur pourrait faire en plein match : s'arracher une dent ! La scène, pour le moins étonnante, s'est déroulée lundi soir à Toronto, lors du match de saison régulière NHL entre les Maple Leafs et son équipe des New York Islanders. Alors qu'on disputait le premier tiers temps, il a reçu un coup de crosse en pleine bouche de la part de William Nylander. Ce qui aurait dû valoir à ce dernier une sanction, d'autant plus que l'arbitre se trouvait juste à côté. Mais Nylander n'a pas été sanctionné, et Nelson a regagné le banc. Il s'est alors aperçu qu'une de ses dents bougeait, et il l'a arrachée sans ménagement, avant de le confier à un membre du staff des Islanders et d'effectuer son retour sur la glace comme si de rien n'était !

Brock Nelson a même réussi à offrir une passe décisive à son coéquipier Anders Lee en fin de premier tiers, pour l'ouverture du score. Lee a ensuite signé un doublé, mais les Islanders se sont finalement inclinés (2-5), enregistrant une cinquième défaite qui les laisse au onzième rang (sur quinze) au sein de la conférence Est, alors que la saison régulière prendra fin en avril et qu'ils vont donc devoir batailler pour atteindre les play-offs. Et côté canadien, Nylander a lui terminé avec deux buts et autant de passes décisives. Et si Nelson ne s'est pas exprimé à l'issue de la rencontre, son entraîneur est revenu sur cette bien mauvaise série qui pourrait lui coûter son poste. Il a notamment évoqué cette deuxième période catastrophique, avec quatre buts encaissés. "On laisse les gens passer dans notre dos. C'est une équipe rapide, et qui performe toujours pendant le deuxième tiers temps. On le savait, mais on n'a pas pu le gérer", regrettait ainsi Lane Lambert.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.