Mort d'Emiliano Sala : Henderson jugé coupable

Mort d'Emiliano Sala : Henderson jugé coupable©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le jeudi 28 octobre 2021 à 16h24

David Henderson, l'organisateur du vol au cours duquel le footballeur Emiliano Sala avait perdu la vie en janvier 2019, a été jugé coupable ce jeudi à Cardiff.



La triste histoire d'Emiliano Sala, décédé le 19 janvier 2019 suite à un accident d'avion, a profondément ému le monde du football. Et plus qu'ailleurs, à Nantes où il faisait les beaux jours des Canaris dont il était la coqueluche des spectateurs du stade de la Beaujoire. Transféré pour 17 millions d'euros à l'époque au club de Cardiff, l'attaquant argentin s'était engagé à reculons avec la formation galloise tant il était heureux au FC Nantes Atlantique selon de nombreux proches le côtoyant du côté du centre d'entraînement de la Jonelière.

Retrouvé mort dans la carcasse de l'appareil censé le transporter vers Cardiff plus d'une semaine après le crash, le corps d'Emiliano Sala avait été rapatrié en Argentine. En revanche, la dépouille du pilote David Ibbotson n'a jamais été retrouvée. Ce dernier ne devait d'ailleurs absolument pas se trouver aux commandes du Piper Malibu en raison de la caducité de sa licence quant aux vols commerciaux. Une infraction qu'il avait néanmoins déjà commise à plusieurs reprises car l'aviation civile britannique lui avait déjà infligé deux sanctions.


L'opérateur organisant cette connexion, David Henderson, devait assurer en personne cette liaison. Mais ne pouvant pas remplir cette fonction à cette date précise, par appât du gain, il avait convaincu David Ibbotson de le suppléer. Des messages sans équivoque envoyés au pilote disparu, ainsi qu'à d'autres individus tels que son mécanicien après la catastrophe n'ont guère laissé de place au doute. David Henderson sommait David Ibbotson de ne point se soucier des règles en vigueur et de plutôt penser à la "possibilité de se faire de l'argent". Plus grave encore, il exigeait le silence de la part de son mécanicien au lendemain de la tragédie.

Verdict le 12 novembre

Poursuivi pour imprudence ou négligence ayant entraîné la mort ainsi que pour le transport d'un passager sans autorisation valide, David Henderson a été reconnu coupable ce jeudi par le jury, dix jours après l'ouverture du procès. En revanche, la décision de la Cour à la Couronne de Cardiff livrera son verdict le 12 novembre. L'opérateur encourt sept ans de prison et au vu de l'ampleur médiatique qu'a pris cette affaire et des preuves accablantes à son encontre, il ne devrait pas échapper à la peine maximale bien qu'il a plaidé coupable.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.