L1 (J34) : Lille accroché par Nice et privé de qualification directe pour la Ligue des champions

A lire aussi

Jean Canesse, Media365, publié le dimanche 19 mai 2024 à 23h17

Après avoir remonté un but de retard en deuxième période, les Lillois ont craqué dans le temps additionnel et concèdent le nul contre Nice (2-2). Un résultat qui ne permet pas au LOSC de se qualifier directement en Ligue des champions.

« J'espère que les Niçois seront dans l'optique de faire un résultat là-bas. » A une petite demi-heure du dernier match de la saison, l'entraîneur brestois Eric Roy espérait encore passer devant Lille lors de ce grand final pour terminer troisième de Ligue 1. Pour cela, il fallait effectivement compter sur l'OGCN, battu en milieu de semaine par le PSG (1-2) et qui n'avait plus rien à jouer ce dimanche. Francesco Farioli avait d'ailleurs décidé d'opérer six changements par rapport à son onze de mercredi : trois forcés (les blessés Dante et Sanson, le suspendu Bard) et trois choisis (Moffi, Cho et Lotomba envoyés sur le banc). Dans un 3-4-3 un rien inédit, avec les retours de Moffi et Laborde et un Boga positionné piston gauche, c'est bien le club azuréen qui a frappé le premier. Boga, justement, s'est débarrassé de Diakité et Yoro à la course, sans même forcer, avant d'offrir un cadeau à Laborde pour l'ouverture du score (0-1, 10eme). Inhibés et inoffensifs en première période, les Dogues n'ont eux pas créé une seule action réellement dangereuse et ils auraient même pu céder une deuxième fois avant la pause, Bentaleb passant tout près du but contre son camp (32eme).

Lille présent sur le podium... une journée

Passé quatrième de Ligue 1 à la pause, passé aussi à côté de sa première période, le LOSC est revenu des vestiaires un rien plus combatif. Et c'est Haraldsson, après une confusion niçoise dans la surface, qui a trouvé l'égalisation (1-1, 54eme). C'est même un immense soulagement qui a parcouru les têtes lilloises vingt minutes plus tard lorsque le capitaine André, d'une tête rageuse, a marqué sur corner (2-1, 73eme). Un but qui aurait pu suffire au LOSC pour rester troisième puisque, même vainqueur 3-0 à Toulouse, Brest était toujours derrière eu égard aux confrontations directes. Oui mais voilà, ce but n'a pas suffi et Nice, comme l'avait appelé de ses vœux Eric Roy avant la rencontre, a joué jusqu'au bout pour égaliser sur le fil. Louchet, précieux tout le match couloir droit, a alors servi l'entrant Lotomba au second poteau, pour l'un des buts les plus déterminants cette saison (2-2, 90eme +3). Un but qui fait basculer Lille à la quatrième place, le LOSC n'ayant figuré sur le podium qu'une seule fois cette saison : le week-end dernier. Alors que Brest disputera à coup sûr la prochaine Ligue des champions, les Dogues devront eux disputer quatre matchs pour y arriver, deux doubles confrontations lors de deux tours préliminaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.