Football - Ligue 1 Lorient/Clermont après-match

Brest
Clermont
Le Havre
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris Saint-Germain
Reims
Rennes
Strasbourg
Toulouse
Ligue 134ème journée
Stade Yves Allainmat - Le Moustoir - Arbitre C. Turpin
  1. 90′ B. Dieng
  2. 63′ B. Dieng
  3. 54′ Bouanani
  4. 42′ Bamba
  5. 37′ Abergel
Journaliste : Shaï Mamou

, publié le 19 mai

Lorient devait infliger une correction à Clermont et espérer dans le même temps une victoire du PSG à Metz pour sauver sa peau en Ligue 1 lors de la dernière journée. Un miracle qui a bien failli se produire mais en raison d'un seul but de retard, les Merlus évolueront en Ligue 2.


Le miracle n'a pas eu lieu pour Lorient, mais les Merlus l'ont touché du bout du doigt. Les Lorientais n'ont pas pu éviter la relégation en Ligue 2, dimanche, lors de la 34e et dernière journée de Ligue 2. Malgré leur victoire (5-0) à domicile contre Clermont et le succès du Paris Saint-Germain à Metz (0-2) dans le même temps, il a manqué un but, à Lorient ou en Moselle, pour que les hommes de Régis Le Bris disputent un barrage pour le maintien.
En soi, ce scénario était déjà très improbable, puisque avant le coup d'envoi, Lorient avait tout de même 3 points et 7 buts de retard, mais aussi une différence particulière négative par rapport aux Messins. Ce retard a petit à petit volé en éclats, jusqu'à ce temps additionnel où les Bretons n'ont pas réussi à trouver une sixième fois le chemin des filets.

Le capitaine exemplaire, Laurent Abergel, avait dégainé le premier en fin de première période d'une frappe sèche (1-0, 39e), avant que Mohamed Bamba, sur penalty (le premier de la saison pour le FCL ! ), ne double la mise (2-0, 42e). Conscients de la longueur du chemin à parcourir, les Lorientais ne perdaient pas de temps lors du second acte.

Badredine Bouanani, après un joli crochet (3-0, 54e), puis Bamba Dieng par deux fois, d'abord en suivant bien une frappe repoussée par Mory Diaw (4-0, 63e), puis en taclant au second poteau sur une remise de Bamba (5-0, 90e), enflammaient le Moustoir. Malgré deux montées de Mvogo sur corner et quelques munitions gâchées, le destin a décidé de renvoyer Lorient au second échelon après quatre ans au sein de l'élite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.